Toutes les actualités

Actualités

Colloque international : L’instant et l’essence de l’inspiration à la croisée des arts et des cultures


Du mercredi 27 au vendredi 29 juin 2018, colloque international : L’instant et l’essence de l’inspiration à la croisée des arts et des cultures, Co-organisé – en partenariat interdisciplinaire, interculturel et interuniversitaire – par les centres de recherche IReMus (CNRS/Sorbonne université, BnF et Ministère de la culture), Creops (Sorbonne université), CERC (Sorbonne nouvelle Paris 3), CEAC (EA 3587, Université Charles de Gaulle Lille 3, IAO (Université Lumière Lyon 2 /CNRS/ENS Lyon) et AAP (Université Rennes 2) et l’AIDIAA (audiovisuel).

Lieu : INHA (Institut national d’histoire de l’art), Auditorium et salle Walter Benjamin, 2 rue Vivienne / 6 rue des petits champs, Paris 2e (Métro : Bourse ou Pyramides ; Bus : 29 et 39)

Le concept d’inspiration est étudié en Occident depuis l’Antiquité (cf. Marianne Massin, La pensée vive, qui traite l’histoire du concept dans la création philosophique et littéraire ‒ mais de façon restreinte à l’Occident et sans ouverture aux autres arts). En Asie, l’inspiration n’a pas été conceptualisée en tant que telle : il y est plutôt question de sensation, d’intuition, d’éveil subit. En Chine et en Corée, bien qu’il soit fait référence à des facteurs déclenchants ‒ du type, en sciences, « pomme de Newton » ou « baignoire d’Archimède » ou, en arts, par exemple Zhang Xu, calligraphe des Tang, qui trouve un nouveau style, la cursive folle, au spectacle d’une danse au sabre ‒ tout acte de création est d’abord considéré comme produit du souffle vital et de l’imprégnation. Au Japon, l’accent est mis sur la tradition secrète et le processus artistique (quel que soit l’art) fait appel à l’expérience non dite et à la réceptivité (posture en seiza, kata, cf. Hiroyuki Noguchi). En Inde, la méditation et la visualisation mentale des formes de la divinité précèdent et favorisent la réalisation des images…

Que l’inspiration résulte d’une préparation consciente (valeur du temps), de l’attente, de la prédisposition à son déclenchement, ou d’une fulgurance tangentielle émanant de la rencontre entre l’intériorité de l’artiste et une extériorité, on en cherchera les manifestations, les occurrences, les conditions d’émergence et la façon dont elle se déploie dans le cas où cette extériorité est un autre art ou une autre culture. Ce qui donne son titre au colloque : Instant et essence de l’inspiration à la croisée des arts et des cultures.

Il s’agit d’analyser le mystère de cet instant, en ayant conscience que « toutes les tentatives d’explication psychologique de la création ‒ avant tout de la création artistique ‒ sont en un sens vaines, en un sens nécessaires » (Maldiney, Art et existence, p. 36). Pour décrire ce moment imprévisible de franchissement d’une « faille », le « saut » qui s’accomplit entre deux « bords » (ibid.), par persévérance ou fente-déchirure dans les nuages (laissant passer l’éclair ou entrevoir le soleil), on s’appuiera sur les écrits tels que considérations philosophiques, témoignages d’artistes, paratextes, traces dans l’oeuvre… (cf. Jankélévitch, Debussy ou le mystère de l’instant ou Sikong Tu, 缜密 Fin secret, 14e de ses 24 poèmes sur l’art poétique) et les relations d’expérience empirique (André Labarthe à propos de « Tapiès, Barcelone », 1982).

Programme sur : https://langarts.hypotheses.org/2449

Conférence : Marie Laureillard


Le samedi 23 et le dimanche 24 juin 2018 de 17h-17h50, à l’occasion du week-end "Enfers et Fantômes d’Asie" au Musée du quai Branly, Marie Laureillard, maître de conférences en langue et civilisation chinoises à l’Université Lumière-Lyon 2, rattachée à l’Institut d’Asie Orientale à Lyon, donne une conférence sur Zhongkui, le pourfendeur de démons : représentations de fantômes dans l’art chinois.

Plus info sur le site du musée quai Branly.

Enquêtes et territoires à Okinawa (Ryūkyū) et à Taiwan, années 1880-1920


15 juin 2018 - Salle de réunion de l’IAO (D4.070), ENS Lyon, Workshop international - Enquêtes et territoires à Okinawa (Ryūkyū) et à Taiwan, années 1880-1920, workshop coordonné par Arnaud Nanta (CNRS, IAO).

L’ensemble Ryūkyū/Taiwan fut au centre de la compétition impérialiste opposant Japon, empire Qing et États-Unis d’Amérique durant le dernier tiers du 19e s., pour être intégré au Japon entre 1879 (Okinawa) et 1895 (Taiwan). Après la Seconde Guerre mondiale, Taiwan fut absorbé par la République de Chine, et Okinawa par les États-Unis (1945) puis par le Japon (1972). Ce workshop se penchera sur les enquêtes savantes et les politiques menées à l’encontre des ressources et populations de ces territoires, afin de cerner les continuités de pratiques et de personnels, ainsi que les cadres ethniques essentialisés dans lesquels ces savants « enracinèrent » (Détienne) ces populations.

Programme :

10h30 Introduction « Okinawa et Taiwan comme espaces coloniaux », Arnaud Nanta (CNRS)
11h00 « L’exploitation des ressources notamment sucrières aux Ryūkyū et à Taiwan au 19e siècle », Nicolas Mollard (Lyon 3)

13h00 « Les enquêtes et politiques japonaises à l’encontre des aborigènes taiwanais, années 1890-1910 », Arnaud Nanta (CNRS)
14h15 « Imaginer l’indigène dans le Taiwan colonial, années 1900-1930 », Juling Lee (Université de Genève)
15h30 « Réflexions préliminaires sur la question de l’autochtonie dans la construction de la liminalité géopolitique de Taiwan sous trois régimes coloniaux comparés : les Qing, les Japonais et le gouvernement des Nationalistes chinois », Stéphane Corcuff (IEP de Lyon)

Soutenance Théo Clément


Le 22 juin 2018 à 14h, Théo CLÉMENT soutiendra sa thèse de doctorat intitulée : China’s economic engagement strategy towards a reforming North Korea (la stratégie d’engagement économique de la Chine à l’égard des réformes en Corée du Nord). Cette thèse a été préparée sous la direction de Rüdiger FRANK, Université de Vienne et Yveline LECLER, Sciences Po Lyon (Institut d’Asie Orientale). La soutenance aura lieu à Sciences Po Lyon, Salle du conseil, 14 avenue Berthelot, 69007 Lyon.

Résumé de la thèse :
Cette thèse de doctorat examine les dynamiques et les implications politiques des stratégies d’engagement économiques chinoises à l’égard de Pyongyang, suite à la reprise des activités économiques en Corée du Nord et à la relance de la coopération économique bilatérale entre la les deux pays depuis le début des années 2000. L’objectif de la thèse est notamment d’identifier et de mesurer la compatibilité de l’emprise économique chinoise vis-à-vis de la Corée du Nord avec le mode de développement économique « traditionnel » de cette dernière, ainsi que d’en déduire de possibles implications politiques et géopolitiques pour l’Asie du Nord-est et pour la péninsule coréenne. La thèse s’appuie notamment sur l’étude empirique de Zones Économiques Spéciales nord-coréennes et de leur relation avec la Chine, notamment dans le contexte de la mise en œuvre contrastée des sanctions économiques onusiennes à la frontière sino-nord-coréenne.”

Jury :
Rüdiger FRANK, Professeur, université de Vienne (directeur)
Laurent GEDEON, MCF Université Catholique Lyon, IAO
Valérie GELEZEAU, Directrice de recherche (HDR), EHESS (rapporteur)
Ina HEIN, Professeur, université de Vienne
Yveline LECLER, Professeur émérite, Sciences Po Lyon (directeur)
Hazel SMITH, Professorial associate researcher, SOAS London (rapporteur)

Rapporteur externe ne participant pas au jury : Sean GOLDEN, Professeur université de Barcelone

Journée des doctorants et post-doctorants 2018


Vendredi 1 juin 2018 de 10h15 à 17h15, Salle de réunion de l’IAO (D4.070), ENS Lyon - Site Descartes.

Programme :

10h15 à 10h30 : accueil des participants en salle de réunion de l’IAO (R66)

1er session : 10h30-12h

10h30 à 11h15 : WU Jianching (Doctorant en ethnologie, Université Lumière Lyon 2), De « grand homme » à maire de village : l’évolution de l’incorporation des aborigènes de Taïwan aux systèmes étatiques.

11h15 à 12h00 : Benoit GRANIER (Post-doctorant en science politique à Sciences Po Paris), Cool Biz : réduire les émissions de CO2 en reconditionnant la vie de bureau.

12h00-13h30 : Pause déjeuner (Restaurant universitaire Descartes)

2e session : 13h30-15h00

13h30 à 14h15 : Pierre-Emmanuel BACHELET (Doctorant contractuel en histoire moderne, ENS de Lyon), Commerce interculturel et réseaux marchands : les relations Japon-Vietnam vues à travers le voyage de William Adams à Hôi An (avril-juillet 1617).

14h15 à 15h00 : John A. CHANEY (Doctorant en Etudes chinoises, Université de Genève, associé à l’IAO), A la recherche des disputes est-asiatiques.

15h00 à 15h30 : Pause

3e session : 15h30-17h

15h30 à 16h15 : LÊ Xuân Phán (Doctorant en histoire contemporaine, Université Lumière Lyon 2), L’École supérieure de Pédagogie de l’Indochine dans la formation des intellectuels vietnamiens du domaine éducatif.

16h15 à 17h00 : Nastassia SERSTÉ (Doctorante en histoire contemporaine, Université de Rouen, associée à l’IAO), Enfants nés pendant la Guerre du Vietnam, établis aux États-Unis, en France et au Vietnam. Différentes approches méthodologiques en Histoire Orale.

17h00 à 17h15 : Discussion générale et bilan de la journée.

Résumés des interventions

Séminaire de l’IAO : François Guillemot


Seminaire François GuillemotVendredi 25 mai 2018, Salle de réunion de l’IAO (D4.070), de 14h à 15h30

"Le Viêt-Nam et ses fractures : paradigme d’une histoire interne"

François Guillemot est historien, ingénieur de recherche CNRS à l’Institut d’Asie Orientale, auteur de plusieurs études sur le Viêt-Nam contemporain.

Résumé : Le Viêt-Nam, connu pour sa lutte héroïque pour l’indépendance, fut un des grands mythes du XXe siècle. Entre décolonisation et guerre fratricide, son histoire apparaît comme exemplaire mais que sait-on de ses fractures internes ? Quels furent les chemins des possibles pour ce pays colonisé et décolonisé dans la violence ? Quelles furent ses sources d’inspiration ? Quels types de révolutions et de guerres ce pays a-t-il traversé au cours du XXe siècle ? Autour de la publication de son ouvrage, l’auteur explique sa démarche, une histoire « vue de l’intérieur » qui consiste à replacer les Vietnamiens au cœur de l’histoire contemporaine de leur pays.

Séminaire de l’IAO : Adrienne Sala


Affiche Seminaire Adrienne SalaVendredi 27 avril 2018, Salle de réunion de l’IAO (D4.070), de 14h à 15h30

"Le rôle des avocats dans la construction des problèmes publics au Japon"

Adrienne Sala est ATER à Sciences Po Lyon, rattachée à l’IAO.

Résumé : Cette présentation propose de questionner la force réformatrice du droit à travers son usage par les avocats dans le cas du Japon. Nous analyserons l’acquisition de ressources (financière, humaine et sociale), de savoir-faire et d’expertise par ces professionnels du droit pour construire et défendre une cause, articulée à l’organisation d’actions collectives et de mouvements sociaux. Dans la continuité de nos précédents travaux, nous nous intéresserons plus particulièrement aux actions de quelques avocats engagés pour défendre les victimes de mort par surmenage (karōshi 過労死), aux avancées législatives obtenues ainsi qu’aux limites dans les réformes structurelles.

Ethnie et religion en Chine moderne et contemporaine : Comment analyser la diversité régionale ?


Le 10 avril 2018, salle de réunion de l’IAO (D4.070), "Ethnie et religion en Chine moderne et contemporaine : Comment analyser la diversité régionale ? ", Workshop organisé par WANG Cécile Huayan.

Cette journée sera consacrée aux études sur la diversité religieuse et ethnique de la Chine. Elle réunira des spécialistes de différentes disciplines (historiens des religions et anthropologues) pour confronter leurs recherches sur les diverses traditions religieuses (taoïsme, bouddhisme, islam) et leur évolution dans la Chine contemporaine, en rapport avec les spécificités régionales (Jiangnan, Nord-ouest et Sud-ouest) et les rapports inter-ethniques (Han, Hui-musulman, Bai). Il s’agit donc, à partir de différents cas d’étude, d’interroger les différentes formes de pluralité dans le monde chinois (confessionnelle, ethnique, culturelle, régionale) et leur articulation.

A partir des analyses de documents textuels et de données ethnographiques recueillies sur le terrain, on comparera les divers modes de construction, de circulation et de transmission (écrite ou orale) des traditions religieuses ; l’impact des événements historiques et de la politique sur les équilibres religieux et ethniques ; et le rôle des leaders religieux (maîtres et saints fondateurs).

Programme

Un carnet de l’IAO à la une


Mémoires d'Indochine F. GuillemotLa lettre n°52 (mars 2018) de l’Institut des sciences humaines et sociales (InSHS) du CNRS propose un focus sur le carnet de recherche Mémoires d’Indochine de la plateforme Hypotheses.org. Ce carnet a été créé en septembre 2012 par François Guillemot, ingénieur de recherche et chercheur à l’IAO. Référence pour la recherche sur la péninsule indochinoise et plus particulièrement sur le Viêt-Nam contemporain, il est actuellement consulté par plus de 15.000 visiteurs par mois.

Lien vers la lettre en PDF : http://www.cnrs.fr/inshs/Lettres-information-INSHS/lettre_infoinshs52hd.pdf

Le Viêt-Nam et ses fractures : Approche socio-historique et paradigme d’une histoire interne


Affiche conférence F. GuillemotFrançois Guillemot, chercheur à l’IAO, est intervenu à l’université Paris Diderot et à l’ENS rue d’Ulm les 8 et 9 mars 2018. Sa communication intitulée "Le Viêt-Nam et ses fractures : Approche socio-historique et paradigme d’une histoire interne" expose en quelques grandes lignes la perspective adoptée dans son ouvrage sur les fractures de l’histoire contemporaine du Viêt-Nam (La Découverte, 2018). Le texte de son intervention est en ligne sur le portail France-Vietnam, dédié à la valorisation des interventions du séminaire de l’ENS "France-Vietnam : un portail entre les cultures" porté par le labex TransferS (http://www.transfers.ens.fr/france-vietnam-un-portail-entre-les-cultures-2017-2018).

Lien vers le texte : https://vietlitfr.hypotheses.org/1702

Nouvelles Publications

Article de François Guillemot sur la "Révolution d’Août" (1945) au Viêt-Nam dans La Vie/Le Monde, HS N°25 "L´histoire des révolutions" (juillet 2018) : « Adieu Indochine… Good Morning Vietnam », p. 90-91.


The Hybridity of Buddhism: Contemporary Encounters between Tibetan and Chinese Traditions in Taiwan and the Mainland / Edited by Fabienne Jagou.- EFEO, 2018.

Pierre-Emmanuel Bachelet, "Cartographies croisées du Campa moderne : un royaume d’Asie du Sud-Est au coeur de la première mondialisation des savoirs géographiques", dans le numéro 74 de la revue Péninsule

Contribution de François Guillemot (chapitre 3) dans l’ouvrage collectif Histoire du Viêt Nam de la colonisation à nos jours, sous la direction de Benoît de Tréglodé, Editions de la Sorbonne, "Libre cours", 2018

Viêt-Nam, fractures d’une nation : Une histoire contemporaine de 1858 à nos jours / François Guillemot.-Paris, Éditions La Découverte, 2018

Feng Zikai, un caricaturiste lyrique ‒ Dialogue du mot et du trait / Marie Laureillard.-l’Harmattan, 2017

Cipango


La parution de Cipenglish N°4 - Japan and Colonization, co-dirigé par Arnaud Nanta et Laurent Nespoulous. Consulter la revue Cipenglish en ligne

Gryphe n27

Marie Laureillard, « L’âge d’or des bandes dessinées chinoises dans les collections de la Bibliothèque municipale de Lyon (1949-1985) », Gryphe, n°27, décembre 2017