Axe de recherche

Depuis début 2019, la structure renouvelée des axes du laboratoire a pris la forme suivante :

- Axe 1 : Dynamiques juridiques institutionnelles et sociales 
- Axe 2 : Constructions sociopolitiques, impérialisme, espaces maritimes
- Axe 3 : Représentations, créations artistiques et religieuses

Chaque axe est composé de 5 à 10 chercheurs/enseignants-chercheurs, de 2 à 5 associés et de 3 ou 4 doctorants. Certains membres contribuent de manière secondaire à l’un des autres axes du laboratoire.

Ceux-ci conservent en commun l’étude des sociétés asiatiques, en vue d’éclairer leur état actuel. Ce but commun est poursuivi sous trois angles d’approche différents. Le premier axe envisage, sous un angle institutionnel, différents aspects de ces sociétés : juridique, historique, politique ou économique. Le deuxième axe aborde la construction des espaces nationaux et impériaux en Asie orientale, en l’analysant sous les angles historique, socio-politique et culturel. Le troisième axe s’intéresse aux représentations diverses de ces sociétés, sous ses différentes formes artistiques ou religieuses.

Axe I : Dynamiques juridiques, institutionnelles et sociales de l’Asie orientale
Coord. : J. Bourgon, C. Chevaleyre

Le présent axe propose une analyse critique et pluridisciplinaire des dynamiques juridiques, sociales et institutionnelles de l’Asie orientale (pré)moderne et contemporaine. Qu’elles soient sociales, politiques, juridiques ou encore économiques, les institutions des sociétés extrême-orientales ont longtemps été présentées comme des facteurs prééminents de la supposée stagnation de l’ensemble de l’Asie orientale depuis la première mondialisation. Bien que systématiquement remis en question par une partie de l’historiographie récente, ce cadre interprétatif essentialisant demeure prégnant dans de nombreux discours et analyses sur les trajectoires historiques et le devenir des nations de l’Asie orientale contemporaine. Ce premier axe entend donc réexaminer et déconstruire ces présupposés en replaçant l’étude des institutions dans un cadre analytique dynamique jouant sur les échelles de temps et d’espace et sur les interactions réciproques entre la société et les institutions. Il s’organise autour de deux thématiques : la première, à dominante historique et juridique, réunit des chercheurs travaillant sur le droit, les institutions et leurs interactions avec la société et le monde environnant. La seconde, à dominante contemporaine et économique, s’intéresse aux politiques publiques à fort impact sociétal. Cet axe se caractérise par un recours significatif aux outils et méthodes des humanités numériques, domaine que l’Institut d’Asie Orientale a investi depuis longtemps.

Projets de recherche en cours :
1. Droit, institutions et société
2. Politiques publiques, changements sociétaux, énergie et environnement
3. Dynamiques des institutions commerciales et économiques

Plus d’informations

Axe 2 : Savoirs, constitution des espaces nationaux, impérialismes
Coord. : A. Nanta, R. Madinier & F. Guillemot

Le présent axe a pour objectif une analyse historique de la construction socio-politique, culturelle et religieuse des espaces nationaux et impériaux en Asie de l’Est et du Sud-Est, leur contestation, et leur dépassement. La période considérée débute au dernier tiers du 19e siècle et court jusqu’à nos jours ; elle puise toutefois dans des processus de temps long s’inscrivant au sein d’une première modernité est-asiatique remontant au 17e siècle. Ces recherches visent ainsi à une meilleure compréhension des enjeux actuels – stratégiques, politiques et sociétaux – de la région.

Projets de recherche en cours :
1. Sources et production des savoirs en sciences humaines et sociales en Asie de l’Est et du Sud-Est
2. Constitution des espaces nationaux : laboratoire urbains, récits, constructions sociopolitiques et religieuses
3. Dépassements, espaces transnationaux, conflits multi-centrés et circulations

Plus d’informations

Axe 3 : Représentations, créations artistiques et religieuses
Coord. : E. Domenach, F. Jagou

Les recherches entreprises dans l’axe 3 « Représentations, créations artistiques et religieuses » sont pluridisciplinaires. Elles allient l’histoire, l’anthropologie, l’ethnologie, les sciences religieuses, les études cinématographiques, les arts visuels et la philosophie. Elles associent des recherches sur l’époque contemporaine portant sur les arts, les croyances et les pratiques religieuses, l’environnement et les histoires matérielle, culturelle et coloniale. Toutes convergent vers les notions de représentation et de “formes de vies” dans un environnement donné mettant en exergue des relations de réciprocité exprimées à travers les images et les habitus. Elles couvrent un domaine géographique qui s’étend du Japon à la Chine, au Tibet et à Taïwan pour rejoindre l’Asie du sud-est jusqu’au Vietnam et l’Indonésie.

Projets de recherche en cours :
1. Créations artistiques : cinéma et arts visuels
2. Créations religieuses et politico-religieuses : les images bouddhiques
3. Les représentations coloniales et occidentales

Plus d’informations