Accueil du site > Actualités

Naissance du labo junior « Nhumérisme »

mis à jour le

Cécile Armand, doctorante à l’Institut d’Asie Orientale (IAO) en histoire contemporaine de la Chine, est heureuse de vous annoncer la création du laboratoire junior « Nhumérisme : des humanités à l’humanisme numérique ». S’il part du postulat des humanités numériques, selon lequel les nouvelles technologies modifient nos pratiques de recherche, et plus largement nos rapports aux savoirs et au monde en général – et inversement – ce projet entend s’affranchir d’une conception purement technique et technicienne du numérique. Le nom du labo (Nhumérisme) exprime cette volonté d’embrasser tous les aspects (non seulement scientifiques et pédagogiques, mais aussi sociaux, économiques, politiques) de ce que nous considérons comme une véritable culture, et même une civilisation, numérique.

Ce labo junior s’efforcera de travailler de concert avec les différentes forces vives de l’ENS, d’autres initiatives en région lyonnaise voire au-delà, et avec les milieux socio-économiques lyonnais :
• autres labos junior (« Sciences dessinées », « Jeux vidéos »)
• des laboratoires senior : l’Institut d’Asie orientale (IAO) notamment dans le cadre de son programme JORISS et du projet Immersive Virtual Shanghai, Laboratoire de Recherches Historiques Rhône-Alpes (LARHRA) et son « Pôle Méthodes » et Pôle « Histoire Numérique »
• l’Institut français de l’Education (IFE)
• autres réseaux, établissements d’enseignement supérieurs et structures de recherche lyonnais : MUTEC, ENSSIB
• laboratoires et initiatives hors de Lyon : Université de Lausanne et EPFL
• milieux socio-économiques : Arkane Studios, « Avec des Pixels »...

Les activités du labo junior débuteront à la rentrée 2013, et comprendront :
• des ateliers réguliers de doctorants - tantôt théoriques (lieux de lecture et de réflexion) et tantôt pratiques (manipulation d’outils et programmes) ;
• des journées d’étude thématiques, accueillant des intervenants extérieurs venus d’horizons différents (universitaires, acteurs des milieux socio-économiques, auteurs et artistes), parfois en collaboration avec d’autres labos junior ;
• un ou des expositions d’artistes numériques ;
• un colloque final de deux jours (printemps 2014) synthétisant les champs explorés et les activités déployés pendant ces deux années d’existence ;
• des publications, essentiellement sur support numérique (plateforme Hypothèses.org, revue en ligne), de natures variées (articles de réflexion, veille, annonce d’événements et compte rendu de nos activités, revues critiques portant sur des ouvrages ou des outils) ;
• des ressources et des outils mis à disposition de la communauté scientifique.

Pour information, les labos junior sont une mini-structure de recherche créée pour deux ans, ouverte à tous les doctorants et masterants (même hors ENS), issus de disciplines diverses, encourageant fortement l’interdisciplinarité, inspirée des laboratoires senior, conçue comme une opporunité pour les jeunes chercheurs de se forger une première expérience de la recherche et de la gestion concrète d’un laboratoire dans toutes ses dimensions