Accueil du site > Actualités

Séminaire de l’IAO : Cécile Sakai

Seminaire de l'IAO : Cécile SakaiMercredi 2 mars 2016, Salle de réunion de l’IAO (R66), de 14h à 15h30

"Fukushima, cinq ans après : la scène littéraire au Japon entre mémoire et oubli "

Cécile Sakai, Professeure des Universités, Université Paris Diderot et Centre de Recherches sur les Civilisations de l’Asie Orientale (CRCAO, UMR 8155)
Co-éditrice avec Corinne Quentin de L’archipel des séismes – écrits du Japon après le 11 mars 2011, Arles, Picquier, 2012
Auteure de Histoire de la littérature populaire japonaise 1900-1980, L’Harmattan, 1987
Kawabata le clair-obscur – essai sur une écriture de l’ambiguïté, Presses Universitaires de France, 2001, rééd. augmentée 2014. Egalement traductrice littéraire.

Résumé : Cinq ans après la triple catastrophe du Japon du Nord-Est, aucun bilan définitif ne peut être établi. Même les statistiques sur les morts et disparus ne cessent d’évoluer. Comme en phase avec ce très grave accident nucléaire toujours en suspens, aux conséquences immesurables. Cette situation de confusion offre un terrain propice aux conflits d’interprétation, entre les discours politiques officiels de reconstruction et de résilience, et les contre-discours de dénonciation et de désespoir. Ici nous verrons quel rôle joue la littérature aujourd’hui, après une période que l’on peut qualifier d’élaboration : comment les écrivains et poètes tentent de construire un paradigme à la hauteur de l’enjeu, de la narration déchirée à l’élégie, en posant la question de la re-présentation. Mais l’éthique peut-elle s’arrimer à l’esthétique ? La littérature participe de la construction complexe d’une mémoire collective, contre l’oubli, qui fondera l’histoire de cet événement hors normes.