Accueil du site > Equipes de recherche > Mondes urbains, territoires et frontières

Mondes urbains, territoires et frontières

mis à jour le

Equipe de recherche 2 : Mondes urbains, territoires et frontières



Responsables : C. Henriot et C. Cornet

Chercheurs et ITA CNRS en rattachement à titre principal à l’axe 2 :

Aubrun, Charlotte, IE CNRS (contrat ANR)
Cornet, Christine, MCF histoire contemporaine (U. Lyon 2)
Feng Yi, IE CNRS
Gédéon, Laurent, MCF géographie (U. C. Lyon)
Guillemot, François, IR CNRS
Henriot, Christian PR histoire contemporaine (U. Lyon 2)
Peyvel, Emmanuelle, MCF géographie (U. Brest)
Senna, Estelle IE CNRS
Tan, Danielle, ATER (Sciences Po Lyon)

Chercheurs de l’IAO associés à titre secondaire (axe de rattachement principal) :

Bassino, Jean-Pascal (axe 3)
Faure, Guy (axe 3)
Lecler, Yveline (axe 3)
Shi Lu (axe 3)

Chercheurs post-doctorants et associés :

Corcuff, Stéphane, MCF science politique (Sciences Po Lyon)
Goscha, Christopher, PR histoire contemporaine (U. du Québec, Montréal)
Larcher-Goscha, Agathe, histoire contemporaine (independent scholar)
Pholsena, Vatthana, CR CNRS (Chargée de recherche CNRS,section 33, actuellement en détachement à National University of Singapore)

Principaux projets de recherche en cours :

- “War made Shanghai” : Toward a spatial history of 19th-20th century Shanghai (1842-1952)

Financement : Agence nationale de la Recherche (ANR)
Montant : 200,000€ Durée : 36 mois (2013-2016)
Responsable du projet : C. Henriot

Wars have a tremendous impact on territories and their populations. Many cities were, at one point in their history, subjected to the grueling consequences of warfare. Some have suffered repeated assaults, successive cycles of destruction and reconstruction, displacement of population, and as a consequence, a remolding of their environment. Yet only a few large modern metropolis have gone through such cycles of sudden and thorough destruction, followed by periods of more or less rapid reconstruction, involving a massive regeneration of their populations. In this project, we plan to demonstrate that Shanghai represents an exceptional – though unfortunate — case of an urban space that from the mid- 19th century to the late 1940s was engulfed in several conflicts. The city can also claim the sad record of having been the first city in the world to be exposed to and ravaged by the most modern weaponry and to have suffered from heretofore unknown levels of violence. The history of Shanghai has been told from the angle of modernization, westernization, and astounding economic development. In other words, Shanghai appears in most narratives as a « success story ». A success indeed it was. And precisely, an even more astonishing success when one looks closely at the history of warfare and violence in the city. In this project, we argue that the development of Shanghai as an urban territory was conditioned by issues of defense and conflict. Shanghai thrived and prospered out of war. From the initial military foray and brief occupation by British troops in 1842 to the civil war (1945-49) and its ripples in post-war China, all through the civil rebellions (1853-55, 1860-61), revolutionary movements (1911, 1925-1927), and Sino-Japanese conflicts (1932, 1937), the city was the seat of forms of violence that affected both the spatial configuration, the distribution, composition and activities of the population, and the whole economic structure. This project proposes to explore the history of war and civilian violence in Shanghai over a long century (1842-1952) from the perspective of the spatial history and seeks to establish the determinants and modes of transformation the city that resulted from warfare. It sits at the interface of history and geography. The methodological approach to be adopted fits in the realm of "digital humanities", in particular digital history. It requires the collection and processing of both large amounts of quantitative and qualitative data, hence a four-year proposal, and the design and implementation of innovative instruments for historical research.

- “Cadastres, land management and urban change in Shanghai : spatial and temporal visualization of heterogeneous series

Financement : Chiang Ching-kuo Foundation for International Scholarly Exchange - Montant : 75,000€
Durée : 36 mois (2014-2017)
Responsable du projet : C. Henriot

- “Spaces of leisure : From newspapers advertisements to « lived » and « perceived » space

Financement : Région Rhône-Alpes - Coopéra - Montant : 24,000€
Durée : 24 mois (2014-2016)
Responsable du projet : C. Henriot

Le programme de deux ans proposé vise à établir une approche novatrice pour le traitement des données historiques par l’extraction d’unités de base d’information réparties dans une large éventail de documents primaires, depuis leur compilation au format de base de données, à leur visualisation grâce à des technologie de pointe . Il est basé sur la collection de données textuelles extraites de quatre grands journaux de Shanghai sur une période de soixante ans (1907-1966). Les principaux corpus sont les annonces publiées par les établissements de divertissement dans ces journaux. Mis à part l’intégration de ces données dans un serveur SIG et de web mapping, nous prévoyons de concevoir de nouveaux outils pour exploiter le riche potentiel de ces données, en particulier dans deux grandes directions, les récits visuels et le SIG dynamique.

Projets récemment terminés :

- “Cities in turmoil” : Historical GIS and urban life in four Chinese cities in the late Qing and Republican period

Financement : Chiang Ching-kuo Foundation for International Scholarly Exchange - Montant : 60,000€ Durée : 24 mois (2010-2012) Responsable du projet : C. Henriot

This project explores different sets of issues in four cities – Shanghai, Beijing, Suzhou, Hankou – from the perspective of spatial history. These cities experienced periods of destabilization at varying degrees and had to adjust to changing circumstances during the Republican period : material configurations of everyday life, spatial “innovation”, collective spaces and their usage, and catastrophes in urban settings. We use GIS to process both quantitative and qualitative data to make our sources “speak to us” in a way for which there is hardly an alternative method.

- Cadastres, land management and urban change : spatial and temporal geointegration of heterogeneous series

Financement : Région Rhône-Alpes - Coopéra - Montant : 23,000€
Durée : 12 mois (2012-2013)
Responsable du projet : C. Henriot

This project proposes to explore the urban transformation of Shanghai through the study of land management and cadastres over a century (1849-1949). We seek to establish the modes of development of the city with a focus on the relationships between human and nature, real estate owners and the municipal authorities. In methodological terms, the project fits in the realm of spatial history, with an emphasis on geovisualization and the use of GIS.

- CMIRA Virtual Saigon

Financement : Région Rhône-Alpes – CMIRA - Montant : 9000€ ;
Durée : 18mois (2010-2012)
Responsable du projet : L. Gédéon

Virtual Saigon est une plateforme collaborative de cartographie interactive dédiée à l’étude de Saigon HCMV en faisant appel aux matériaux visuels et cartographiques. Elle a pour objectif de rassembler et d’exploiter les différents corpus disponibles sur cette ville par l’identification, la collecte, le traitement des données. Deux objectifs sont poursuivis : la spatialisation de l’évolution du développement historique, social et urbain de la ville et la création de parcours visuels dans la perspective des Digital humanities.

- Institut Universitaire de France (2007-2012)
membre senior : Christian Henriot.

Le programme de recherche a suivi deux lignes directrice parallèles : une Histoire sociale de la mort à Shanghai du milieu du 19e siècle à la Révoluion culturelle. Ce travail s’est traduit notamment par une monographie en cours d’achèvement. La seconde direction a été le développement d’une plateforme numérique de recherche sur Shanghai (http://virtualshanghai.net) et sa transformation en un outil générique destiné à la recherche en histoire urbaine (http://virtualcities.fr).

- Histoire de Shanghai et humanités numériques

Financement : Région Rhône-Alpes - Explora - Montant : 14,910€
Durée : 18mois (2010-2012)
Responsable du projet : C. Henriot

Cette collaboration porte sur un travail conjoint d’élaboration de recherches nouvelles et de formation aux nouvelles technologies appliquées à l’histoire avec le département d’histoire d’East China Normal University. l’objectif est de former un groupe de jeunes chercheurs autour de la thématique « Histoire des loisirs » à Shanghai sous la république, en testant nos méthodes sur la nature hétérogène du matériau réuni pour ce projet.

- The Spatial Dynamics of Foreigners’ Real Estate in Shanghai (1849-1911)

Financement : Région Rhône-Alpes - Postdoctorat (Dr. MOU Zhenyu) - _ Montant : 35,000€
Durée : 12 mois (2011-2012)
Responsables du projet : Mou Zhenyu - C. Henriot

In this project we apply GIS to the spatial, quantitative, and qualitative data contained in the Shanghai land deeds to reconstruct the spatial dynamics of real estate and to explore how urban space changed due to the influence which the expansion of real estate imposed, and what role landowners played in this process. We focus on the period from 1843 to 1911, as we can rely on a complete set of sources on foreigners’ real estate as they were the prime movers during the period under study.

- La ville en guerre : une approche géospatiale des industries shanghaiennes (1935-1947)

Financement : Région Rhône-Alpes
Cible - Montant : 20,000€ + une allocation de Contrat doctoral
Durée : 12mois (2010-2011) [Contrat : 2010-2013]
Responsable du projet : C. Henriot

Shanghai a été exposé à une transformation majeure du fait de la guerre qui l’engloutit à partir de l’été 1937 pour une durée de huit années. Nous voulons étudier à travers le traitement systématique de données qualitatives et quantitatives spatiales l’impact de la guerre sur l’usage de l’espace de la ville, sur la transformation des espaces de production et sur différentes pratiques sociales à Shanghai entre 1935 et 1947.

- iVS : Immersive Virtual Shanghai

Financement : Région Rhône-Alpes - Université de Lyon - Montant : 20,000€ Durée : 4 mois (2010) - Poursuite du projet en cours
Responsables du projet : C. Henriot - G. Foliot

IVS est une application de réalité virtuelle permettant de naviguer et d’interagir avec le corpus images/cartes de Virtual Shanghai dans un environnement 3D. iVS est conçue comme un environnement immersif où le sujet était au cœur de l’environnement 3D sous la forme d’une Cave. L’application iVS comprend deux « mondes » : celui dit « maquette urbaine » et celui dit de « classification dynamique ».

Publications récentes et communications dans des colloques (depuis 2010) : Voir HAL-SHS

Doctorants :

Armand, Cécile, doctorante en histoire contemporaine « La genèse de la publicité modern à Shanghai (du milieu du 19e au milieu du 20e siècle) »

Chabaille, Fleur, doctorante en histoire contemporaine « La concession française de Tianjin de 1916 à 1946 »

Liu, Zhe (刘喆), doctorant en histoire contemporaine « Le monde de l’édition à Shanghai après 1949 : le cas de la bande dessinée ».

Yin, Ming (尹明), doctorant en science politique « Diaspora ou groupe ethnique ? Approche critique du « phénomène waishengren » à Taiwan de 1945 à nos jours ».

Sung, Tzu-Hsuan (宋子玄), doctorante en histoire contemporaine « Histoire de la beauté et des cosmétiques en Chine au 20e siècle (1900-1949) ».

Xu, Chong (徐翀), doctorant en histoire contemporaine « La construction d’une administration de sécurité : défense et maintien de l’ordre public dans la Concession française de Shanghai (1849- années 1920) »