Séminaire de l’IAO : Jean-François Klein

25 avril 2022 par Admin IAO
« Théophile Pennequin : penser la pacification en Indochine. Retours d’expériences impériales et savoirs vernaculaires 1888-1910 

Vendredi 6 mai 2022, de 14h-15h30


[Inscription en ligne]
Jean-François Klein, Théophile Pennequin : penser la pacification en Indochine

Jean-François Klein, Professeur d’Histoire contemporaine en Histoire Maritime, portuaire et coloniale à l’Université de Bretagne-Sud et Chercheur à l’UMR 9016 TEMOS (Lorient)

Résumé : Il s’agit ici de présenter, depuis notre publication en 2021 chez Hémisphères éditions de la biographie du général Théophile Pennequin (1849-1916), « père » de ce que l’on appelé « l’école française de pacification » puis « l’école française de contre-insurrection ». Oublié de tous, y compris des militaires, Pennequin a pourtant été l’un des coloniaux important de son époque. Bâtisseur d’Empire, polyglotte, « indigénophile », il est aussi l’un des premiers haut-commis de l’Empire en Indochine à remettre en cause le système colonial tel qu’il existait à la veille de la Première Guerre mondiale. Son originalité réside avant tout dans la tactique qu’il pratiqua sur le terrain, et qu’il a, au fil des ans et des théâtres d’opération, fut élaborée en une stratégie raisonnée, destinée à réduire au plus juste le coût militaire et humain de la domination coloniale. Retour d’expérience couplé à la lecture des textes chinois sur la pacification des marches impériales chinoises. L’école de contre-insurrection que pensa Pennequin, en situation coloniale, fut tout autant française que chinoise.

A lire aussi