Publications

Ouvrages et direction d’ouvrages, articles scientifiques ou à destination du grand public, notes de recherche, retrouver les dernières publications  de nos chercheurs. L’ensemble des publications des chercheurs est répertorié dans notre collection HAL-SHS.

Filtrer par
1 2 3 4 5
Dictionnaire biographique du haut Moyen Âge chinois
Claude Chevaleyre

Dictionnaire biographique du haut Moyen Âge chinois

Claude Chevaleyre (2020), 107 notices (traduites de l'anglais) in François Martin et Damien Chaussende (dir.), Dictionnaire biographique du Haut Moyen-Âge chinois : Culture, politique et religion de la fin des Han à la veille des Tang (IIIe-VIe siècles), Paris : Les Belles Lettres, 2020.

Le haut Moyen Âge de la Chine, qui s’étend du IIIe au VIe siècle de notre ère, fut une période particulièrement troublée sur le plan politique. Elle vit en effet s’établir sur le sol chinois une vingtaine d’États plus ou moins éphémères, dont certains furent fondés par des populations étrangères venues des steppes nordiques. Ces quelques siècles n’en furent pas moins extrêmement riches et bouillonnants du point de vue culturel. Ils virent en particulier le bouddhisme s’acclimater au sol chinois et le taoïsme se constituer en véritable religion organisée. La littérature connut d’importants développements, notamment dans le domaine de la poésie et de la prosodie. L’art bouddhique connut un âge d’or et donna lieu à de splendides réalisations sous la dynastie des Wei du Nord. La culture de cour qui se constitua dans les États chinois du Sud exerça quant à elle une influence profonde sur les arts, qui devait se maintenir pendant des siècles, notamment sous les Tang...

En savoir plus
T'oung Pao International Journal of Chinese Studies
Claude Chevaleyre

Sold People: Traffickers and Family Life in North China, written by Johanna S. Ransmeier, 2017

Claude Chevaleyre (2020), "Sold People: Traffickers and Family Life in North China, written by Johanna S. Ransmeier, 2017", book Review in T'oung Pao, Volume 105: Issue 5-6, pp. 636–643.

Sold People is a rarity. Based on her Ph.D. thesis,1 Johanna Ransmeier’s first monograph is the kind of book that sets a milestone and opens a new research field. In the space of 395 pages, Sold People takes the reader on a fascinating journey into the often-overlooked world of slaving and human trafficking in northern China (1870s-1930s). Although the topic has long been a recurring issue in the field of social history of the late Qing and Republican periods, few scholars had attempted to address it comprehensively and on its own right.2 For this reason alone, Johanna Ransmeier’s remarkable work will remain a landmark study and, it is to be hoped, inspire a new generation of social historians of China.

En savoir plus
Claude Chevaleyre

The Abolition of Slavery and the Status of Slaves in Late Imperial China

Claude Chevaleyre (2019), “The Abolition of Slavery and the Status of Slaves in Late Imperial China”. In The Palgrave Handbook of Bondage and Human Rights in Africa and Asia. Dir. Alessandro Stanziani and Gwyn Campbell, Palgrave, 2020, , p. 57-82.

In the West, human bondage remains synonymous with the Atlantic slave trade. But large slave systems in Africa and Asia predated, co-existed, and overlapped with the Atlantic system—and have persisted in modified forms well into the twenty-first century, posing major threats to political and economic stability within those regions and worldwide. This handbook examines the deep historical roots of unfree labour in Africa and Asia along with its contemporary manifestations. It takes an innovative longue durée perspective in order to link the local and global, the past and present. Contributors trace shifting forms of forced labour in the region since circa 1800, connecting punctual shocks such as environmental crisis, conflict, market instability, and crop failure to human security threats such as impoverishment, violence, migration, kidnapping, and enslavement. Together, these chapters illuminate the historical and contemporary dimensions of bondage in Africa and Asia, with important implications for the fight against modern-day bondage and human trafficking.

En savoir plus
Béatrice Jaluzot

French Law in East-Asian Colonies

Béatrice Jaluzot (2019), « French Law in East-Asian Colonies », in Y. Kaneko (éd.), Civil Law Reforms in Post-Colonial Asia: Beyond Western Capitalism, Springer-Kobe University, pp. 3-20, 2019.

South-East Asian countries are going through a process of legal transformation. The end of dictatorships and the radical change of the socialist model make place for new societies where economic liberalism - which, to a large extent, includes civil liberties - has become mainstream. Viet Nam and Laos adopted for a socialist market economy in 1986, Cambodia followed in 1995, and Indonesia adopted a democratic political system in May 1998, just as Myanmar did in 2012. This major turning point has proven to be a success, as economic growth in the region has clearly increased. Howerver, this change of paradigm faces legal infrastructures inherited from the past, and among them form the colonial past...

En savoir plus
Arnaud Nanta

Domination sexuelle et ethnique en Corée colonisée : formation et structure de la prostitution coloniale

Arnaud Nanta (2019), « Domination sexuelle et ethnique en Corée colonisée : formation et structure de la prostitution coloniale », dans l'ouvrage Sexualités, identités & corps colonisés, Sous la direction de Gilles Boëtsch, Nicolas Bancel, Pascal Blanchard, Sylvie Chalaye, Fanny Robles, T. Denean Sharpley-Whiting, Jean-François Staszak, Christelle Taraud, Dominic Thomas et Naïma Yahi. CNRS Éditions, 2019. pp. 353-361

Longtemps passées sous silence, la sexualité dans les empires coloniaux et la domination sur les corps apparaissent aujourd’hui comme des sujets de recherches majeurs. Les héritages de cette histoire font désormais débats dans nos sociétés de plus en plus métissées et mondialisées. Six siècles d’histoire ont construit des imaginaires, des fantasmes et des pratiques analysés dans cet ouvrage au fil des cinquante contributions de spécialistes internationaux. Coordonné par un collectif paritaire de dix chercheur.e.s de plusieurs disciplines, l’ouvrage Sexualités, identités et corps colonisés tisse des liens entre passé et présent, et explore les nombreuses facettes de cette histoire. La publication de Sexe, race & colonies en 2018 a initié débats et polémiques, mais a aussi reçu un écho sans précédent. Ce nouveau livre va plus loin...

En savoir plus
Claire Vidal

Administering Bodhisattva Guanyin’s Island: The Monasteries, Political Entities and Power Holders of Putuoshan

Claire Vidal (2019), «Administering Bodhisattva Guanyin’s Island: The Monasteries, Political Entities and Power Holders of Putuoshan», in Buddhism After Mao. Negotiations, Continuities, and Reinventions, ed. by Ji Zhe, Gareth Fisher and André Laliberté, University of Hawai'i Press, 2019

Site de pèlerinage bouddhique depuis le IXe siècle, l'île du Putuoshan (province du Zhejiang) accueille chaque année des milliers de pèlerins venus de différents pays d'Asie et même d'Occident pour célébrer le bodhisattva de la compassion, Guanyin. Depuis le début des années 1980, les politiques mises en place dans le cadre du mouvement national des réformes d'ouverture et de reconstruction des temples ont profondément transformé le champ religieux local. Aujourd'hui, les acteurs qui participent à la vie religieuse, au développement du tourisme et à la production du "bouddhisme du Putuoshan" se sont multipliés. Dans cet article, je propose de porter un éclairage sur le système d'administration du Putuoshan tel qu'il est élaboré dans le cadre du régime communiste, tel qu'il est recomposé par les entités bureaucratiques situées aux différents échelons territoriaux (provincial, municipal et local) et tel qu'il est réapproprié par les personnalités locales qui sont tout autant les fonctionnaires, les laïcs et les religieux.

En savoir plus
Arnaud Nanta

The Postcolonial Rewriting of the Past in North and South Korea Following Independence (1950s–1960s)

Arnaud Nanta (2019), «The Postcolonial Rewriting of the Past in North and South Korea Following Independence (1950s–1960s)», in “Masters” and “Natives”: Digging the Others’ Past, Ed. by Gorshenina Svetlana, Bornet Philippe, Fuchs Michel E. and Rapin Claude, De Gruyter, 2019. pp. 307-321.

Korea was subject to Japanese colonial rule from 1905 to 1945, and right from its outset saw a series of studies conducted in a quest to understand its history and society. This began with field investigations carried out by Japanese scholars in the early twentieth century and was followed by a survey of Korea’s ancient customs and institutions. It resulted in institutionalized archaeology being established in 1916 via the creation of the Committee for the Investigation of Korean Antiquities, and in 1922 with the Committee for the Compilation of Korean History. This contribution examines the academic criticism that has existed in North and South Korea since the peninsula regained its independence; in particular, it will present some of the legacies of the Korean nationalist historiography written under colonial rule, focusing on the 1950s and 1960s. If postcolonial criticism in North and South Korea provides a vivid and enlightening illustration of the internal trends that drive the academic world in decolonized countries, it has also followed its own unique timetable reflecting the particularities of the two countries created in 1948 and the history of East Asia.

En savoir plus
Romain Graziani

L'Usage du vide : essai sur l'intelligence de l'action, de l'Europe à la Chine

Romain Graziani, L'Usage du vide : essai sur l'intelligence de l'action, de l'Europe à la Chine. Paris, Éditions Gallimard, 2019. 272 p.
Il semble que les états les plus désirables, à l’image du sommeil, ne puissent survenir qu’à condition de n’être pas recherchés, le simple fait de les convoiter pouvant suffire à les mettre en déroute. Or ce paradoxe de l’action volontaire, mal élucidé et jamais résolu dans la philosophie occidentale, est au centre de la pensée taoïste. L’auteur explore dans cette double lumière, à partir de diverses sphères d’expérience, de la pratique d’un sport à la création artistique, de la recherche du sommeil à la remémoration d’un nom oublié, ou encore de la séduction amoureuse à l’invention mathématique, les mécanismes de ces états qui se dérobent à toute tentative de les faire advenir de façon délibérée. Une telle approche, qui requiert une observation patiente des dynamiques du corps et des différents registres de conscience, permet de comprendre pour quelles raisons, et au terme de quelles expériences, les penseurs taoïstes de l’antiquité chinoise ont formulé les concepts si déroutants de non-agir ou de vide. Elle permet par la même occasion de démonter les erreurs et les leurres sur le pouvoir et la volonté qui sont à la base des représentations occidentales de l’action efficace. Mobilisant, sans les opposer, les ressources de la pensée chinoise et de la pensée européenne, l’ouvrage apporte ainsi une contribution originale à l’intelligence de l’action.

En savoir plus
Sous la direction de Marie Laureillard et Cléa Patin A la croisée de collections d'art entre Asie et Occident : du XIXe siècle à nos jours
Sous la direction de Marie Laureillard et Cléa Patin

A la croisée de collections d'art entre Asie et Occident : du XIXe siècle à nos jours

Marie Laureillard et Cléa Patin (dirs), A la croisée de collections d'art entre Asie et Occident : Du XIXe siècle à nos jours, Hémisphères Éditions, 2019. 492 p.
Cet ouvrage ambitieux est le fruit de contributions d’universitaires de plusieurs pays : France, Allemagne, Grande-Bretagne, Japon, Taiwan, Hong Kong, Corée, États-Unis, Italie, et de spécialistes du monde de l’art : conservateurs de musées, collectionneurs privés, marchands d’art… Il se propose d’identifier les types de collectionneurs et de cerner les mécanismes à l’oeuvre dans la constitution des collections, l’achat d’oeuvres et les politiques muséales, selon une approche interdisciplinaire mêlant histoire de l’art, esthétique, anthropologie, sociologie, économie ou politique. Comment une société perçoit-elle l’art d’une autre société ? Et aujourd’hui, comment la mondialisation influence-t-elle cette perception : les frontières ne tendent-elles pas à s’estomper, les différences entre les arts à se dissoudre ? Enfin, l’ouvrage révèle comment la collection est liée au marché de l’art et peut inclure certains enjeux identitaires pour lesquels on est souvent prêt à payer le prix fort. Ainsi, la collection nous permet d’entrer dans un imaginaire individuel ou collectif inscrit dans un lieu ou une époque donnés, l’Asie ou l’Occident, hier ou aujourd’hui, révélant la vision que l’on a de soi ou de l’autre. ​

En savoir plus
Arnaud Nanta

Physical Anthropology in Colonial Korea Science and Colonial Order, 1916–1940

Arnaud Nanta (2019), «Physical Anthropology in Colonial Korea Science and Colonial Order, 1916–1940», in National Races: Transnational Power Struggles in the Sciences and Politics of Human Diversity, 1840-1945, edited by Richard McMahon, University of Nebraska Press, 2019. p 241-270.

This chapter examines physical anthropology in colonial Korea, focusing in particular on the Anatomy Section of the Imperial University in Keijō. It illustrates how scholars strove to validate discourse about the “common ancestral origins” of Koreans and Japanese (nissen dōso-ron). This theory, advanced around 1910 to justify Japan’s annexation of the peninsula, constituted the dominant paradigm and the official colonial ideology in Japan until approximately 1940. We demonstrate that, from 1930, anthropologists nonetheless came into conflict with eugenicist scholarship, which insisted on the racial separateness of the Japanese. Thus this chapter sheds light on an example of the links between science and ideology in pre-1945 colonial Japan, while exploring the history of Japanese colonial knowledges in Korea.

En savoir plus
1 2 3 4 5