12 février 2020

Séminaire « Arts (Cinéma), Anthropocène, Asie »

La prochaine séance du séminaire aura lieu le mercredi 12 février 2020, Michale Boganim - « La Terre Outragée (2011) : une fiction sur Tchernobyl à l'ère de Fukushima »
En partenariat entre l'École Urbaine de Lyon (Michel Lussault, Alfonso Pinto) et l'Institut d'Asie Orientale (Elise Domenach).

Michale Boganim – « La Terre Outragée (2011) : une fiction sur Tchernobyl à l’ère de Fukushima »

Nous présenterons et commenterons des extraits de notre film, La Terre Outragée, qui est sorti en salles l’année de la catastrophe de Fukushima, en 2011, et évoquerons la réception du film au Japon où il a été projeté dans de nombreux contextes. Nous présenterons les jalons de notre réflexion sur les imaginaires en échos de Tchernobyl et de Fukushima, évoquerons les questions de mise en scène posées par la représentation d’un danger invisible. La catastrophe nucléaire étant un danger qui s’étend dans le temps sur plusieurs milliers d’années, nous évoquerons comment ce phénomène a influencé l’écriture du scenario. La Terre outragée évoquant la catastrophe, mais aussi l’après catastrophe ; ce que Paul Virilio a appelé « une catastrophe en devenir ».

Réalisatrice, née en Israël, diplômée de la National Film School de Londres, Michale Boganim a réalisé le film de fiction La Terre outragée en 2011 (avec Olga Kurylenko), le documentaire Odessa Odessa en 2005.

Consulter le programme détaillé du séminaire

12 février 2020, 13h3015h30
Salle de séminaire de l’IAO, École Normale Supérieure de Lyon (15 Parvis René Descartes 69007 Lyon)
Séminaire « Arts (Cinéma), Anthropocène, Asie » En partenariat entre l'École Urbaine de Lyon (Michel Lussault, Alfonso Pinto) et l'Institut d'Asie Orientale (Elise Domenach) Ce séminaire a pour objectif de sérier les problématiques liées aux (re)présentations artistiques polarisées autour du cinéma comme "art majeur" de l'Anthropocène, et aux ressources imaginaires qu'artistes et chercheurs mettent en jeu pour penser nos interactions présentes et à venir avec la nature. Au carrefour des formes de récit, d'images, de gestes, de poésie articulées dans les films, et de nos modes de vies analysés par les sciences humaines et sociales, ce séminaire concernera le domaine est-asiatique où l'Anthropocène s'impose avec une acuité particulière : phénomènes météorologiques ravageurs (tremblements de terre, tsunami, typhons), pollutions et détériorations du milieu naturel, ravages industriels, catastrophes nucléaires - au Japon, aux Philippines et en Chine, à Taïwan, et plus largement dans toute l'Asie orientale. Où et quand ? Salle de séminaire de l’IAO, École Normale Supérieure de Lyon (15 Parvis René Descartes 69007 Lyon) Un mercredi par mois, 13h30-15h30 Au Programme : Mercredi 13 novembre 2019 Séance introductive (E. Domenach, M. Lussault, A. Pinto) / Jérémy Cheval – « Arts et espaces urbains anthropocènes à Shanghai » Mercredi 4 décembre 2019 Ricardo Matos Cabo – « Tsuchimoto, filming industrial pollution in Japan. Minamata and beyond » Mercredi 12 février 2020 Michale Boganim – « La Terre Outragée (2011) : une fiction sur Tchernobyl à l’ère de Fukushima » Mercredi 11 mars 2020 Mélanie Pavy – « Une archéologie imaginaire de la future ville d’Omega » Mercredi 8 avril 2020 Keiko Courdy – « Fukushima, L’île invisible » Mercredi 10 juin 2020 Clélia Zernik – « Nouveau bestiaire de l’art contemporain japonais » Consulter le programme détaillé

Prochains évènements

Retour à l'agenda