UMR 5062

Institut d'Asie Orientale

L'Institut d'Asie Orientale (IAO) est une unité mixte de recherche spécialisé en études aréales asiatiques. Fondée en 1993 sur le site lyonnais, son objet est l'analyse et la compréhension des sociétés extrême-orientales contemporaines. Installé depuis 2002 dans les locaux de l'ENS de Lyon (site Descartes), l'institut est placé sous l'égide du CNRS, de l'ENS de Lyon, l'Université Lumière Lyon 2 et Sciences Po Lyon. La recherche de l'unité se concentre sur les sciences humaines et sociales, notamment l'histoire moderne et contemporaine, le droit, l'économie, la science politique, la sociologie, l'anthropologie, la philosophie, les arts et littérature. Les membres du laboratoire maîtrise au moins une langue extrême-orientale (chinois, taiwanais, japonais, vietnamien, coréen, indonésien).

SHD (Iconothèque) GR 2 K 247 : Fonds Rumpf. Archives photographiques de Victor Forbin.

Projet EyCon, Vision par ordinateur et archives photographiques des conflits coloniaux

Séminaire DISTAM

Le groupe de travail 3 « Exposition de données visuelles, spatiales, sérielles enrichies » du consortium DISTAM vous invite dans le cadre de la session de séminaires 2024, le jeudi 13 juin 2024, 14h00 – 15h00 (heure française) à la présentation en visioconférence.

Par Daniel Foliard, LARCA (UMR 8225), Université Paris Cité et Julien Schuh, CSLF / MSH Mondes UAR 3225.

Plus d'informations sur le blog DISTAM

International aid and institutional development in North Korea

Séminaire
Mercredi 22 mai 2024, 14h-15h30
en salle de séminaire de l’IAO (D4.070)
et en distanciel sur inscription

Intervenante : Sabine Burghart, politologue, University Lecturer, Center for East Asian Studies, University of Turku, Finlande. She spent more than five years of her professional career in Korea, and facilitated various capacity building projects and three EU-DPRK workshops in North Korea.
Illustration : Nouvelles études sur le Tự Lực văn đoàn (Groupe littéraire autonome), ouvrages sous la direction de Doan Anh Duong et Phung Ngoc Kien.

France-Vietnam : un portail entre les cultures

Le séminaire France-Vietnam : un portail entre les cultures, organisé par Nguyen Giang Huong de la BnF en partenariat avec l’EUR Translitteræ, est consacré aux recherches récentes sur les échanges culturels entre la France et le Vietnam. Il se tient un vendredi par mois via ZOOM.

Le Vendredi 17 mai 2024, 10h00-11h30, Nguyen Giang Huong accueillera François Guillemot (IAO/ENS Lyon), Phung Ngoc Kien (Académie des Sciences Sociales du Vietnam) sur le sujet suivant : « Tự Lực văn đoàn – par ses propres forces ».

Plus d'informations
Gutaï Action Parade !

Gutaï Action Parade !

15 mai 2024, 19h , Entrée gratuite
Les Subs - club Terrasse

Restitution de la recherche-création autour du mouvement Gutaï Pour célébrer la créativité du mouvement artistique japonais Gutaï fondé il y a 70 ans, la danseuse et musicienne Yoko Higashi et FanXoa (artiste plasticien et ancien chanteur des Béruriers noirs) mettent en scène une « Gutaï Action Parade » avec des étudiant·es de l'école des Beaux-Arts de Lyon, de l'ENS de Lyon et de l'Université Lyon 3 . Action painting, objets, arts martiaux, sons et danse des ténèbres donnent vie aux esprits les plus inventifs.
colloque « ÉCRIRE EN COMMUN(S). ARTS, ÉCOLOGIES, RADICALITÉS »

Écrire en commun(s). Arts, écologies, radicalités

Colloque du 23 au 25 mai 2024
Lieux : Université Paris 8, Mains d’œuvres, INHA (Institut national d’histoire de l’art)

Comité d’organisation : Yann Aucompte, Roberto Barbanti, Zoé Carle, Marie Cazaban-Mazerolles, Elise Domenach, Catherine Guesde, Damien Marguet, Cécile Sorin, Makis Solomos

Laboratoires et institutions partenaires : ENS Louis Lumière, Mains d’Œuvres, INHA, AIAC (Université Paris 8), Collectif Arts, écologies, transitions, ESTCA (Université Paris 8), Fablitt (Université Paris 8), Institut d’Asie orientale (UMR5062), LLCP (Université Paris 8), MUSIDANSE (Université Paris 8), Scènes du Monde (Université Paris 8)

Parmi les membres du comité organisateur, nous comptons Élise Domenach, professeure à l’ENS Louis Lumière et chercheuse à l'Institut d'Asie Orientale. Elle interviendra notamment le samedi 25 mai sur le thème : « Radicalité de l’écocinéma. Soda Kazuhiro et l’observation participante »

Programme | Site du colloque

Atelier – Concepts voyageurs et approches aréales : le musée

Le 15 mai de 14h à 16h
en salle de séminaire de l’IAO (D4.070)
et en distanciel sur inscription auprès de : remy.madinier@ens-lyon.fr

Participants : Sophie Biard (IAO, chercheuse associée EFEO, organisatrice de la séance), Philippe Vézie (responsable du projet d’aménagement de la bibliothèque du Grand Egyptian Museum), Miral Mahmoud (GEM), Arnaud Nanta (CNRS, IAO).

Modérateurs : Frédéric Abécassis (IFAO, ENS Lyon), Rémy Madinier (CNRS, IAO)

Fiona Karcz, lauréate 2024 du Prix jeune chercheur, Fondation des Treilles

Fiona Karcz, doctorante à l'IAO, a été sélectionnée parmi les nouveaux lauréats 2024 du prix des jeunes chercheurs de la Fondation des Treilles !

La Fondation des Treilles remet chaque année un prix d'excellence en espèces à de jeunes chercheurs, doctorants et post-doctorants, afin de saluer l'originalité et la pertinence de leurs recherches. Pour l'année 2024, le conseil scientifique de la fondation, présidé par le Professeur Pascal Ory, membre de l'Académie française, a couronné 33 nouveaux lauréats, dont Fiona Karcz.
Toutes nos félicitations!

Activités, enseignements et ressources


Dernières publications

Voir toutes les publications
CLIO1_059

Mariage, genre et esclavage contractuel en Chine au début du xviiie siècle

Chevaleyre, Claude. « Mariage, genre et esclavage contractuel en Chine au début du xviiie siècle », Clio. Femmes, Genre, Histoire, vol. 59, no. 1, 2024, pp. 65-84.

La conquête de la Chine par les Mandchous au xviie siècle mit en contact deux « systèmes » de servitude : l’esclavage mandchou et le « système des nubi », qui avait proliféré sous la dynastie des Ming (1368-1644). Si les influences réciproques de ces deux « systèmes » sont peu étudiées, il est souvent admis que, sous le règne de l’empereur Yongzheng (1723-1735), esclaves et asservis furent massivement libérés de leurs liens de subordination. [Lire la suite]

Le Massacre de Nankin

Le Massacre de Nankin : Décembre 1937 – Mars 1938

Tetsuro Kasahara (Auteur), Arnaud Nanta (Trad.), Le massacre de Nankin, Décembre 1937 – Mars 1938.-Paris, Hémisphères Editions, 2024.

En décembre 1937, l’armée japonaise, qui menait une guerre d’agression en Chine depuis l’été précédent, attaqua la ville de Nankin et y massacra quelque 200 000 personnes, militaires capturés et civils, hommes, femmes et enfants. Ce fait historique a été étudié en détail par la recherche universitaire japonaise à partir de la décennie 1970, qui a dû dans un même temps faire face à de nombreuses attaques de la part des milieux conservateurs.

La violence politique 1

Viêt-Nam, de la « guerre du peuple » à la « guerre civile révolutionnaire ». Discours et pratiques polémologiques

Guillemot François, « Viêt-Nam, de la « guerre du peuple » à la « guerre civile révolutionnaire ». Discours et pratiques polémologiques », in Henry Laurens & Anne Cheng (dir.), La violence politique vue par les historiens du Moyen- et de l’Extrême-Orient, Paris, Hémisphères, 2023, p. 137-197.

La guerre du Viêt-Nam, conflit emblématique du XXe siècle, a mis à rude épreuve sa population à travers une guerre civile de 30 ans entre 1945 et 1975. Mais que sait-on finalement des pratiques polémologiques de cette guerre d’unification aux multiples strates ? Ce chapitre questionne la catégorie “guerre civile” et les violences de guerre dans le cadre du conflit vietnamien entre 1945 et 1975, il en établit une brève généalogie. Il s’agit de comprendre comment “la guerre du peuple”, théorisée par le général Vo Nguyên Giap dans un ouvrage célèbre, se transforme peu à peu en “guerre civile révolutionnaire” au Sud dans le contexte de la guerre froide, de la rupture sino-soviétique et du communisme de guerre. Avec la primauté donnée à la “violence révolutionnaire”, on observe que deux polémologies se sont concurrencées et croisées pour le leadership de la guerre. Ce glissement vers la stratégie de la lutte à outrance ne fut pas sans conséquences pour le coût général du conflit et questionne encore aujourd’hui la réconciliation nationale. [Lire la suite]

Nippon-kaigi

Nippon Kaigi: Political Nationalism in Contemporary Japan

Thierry Guthmann, Arthur Stockwin (trad.), Nippon Kaigi: Political Nationalism in Contemporary Japan, Routledge, 2024

This book examines political nationalism in Japan through an in-depth analysis of the organisation, ideology and influence of Nippon Kaigi, the most significant nationalist pressure group in contemporary Japan.[Lire la suite]

Caricatures-en-Extrême-Orient

Caricatures en Extrême-Orient : Origines, rencontres, métissages

Laurent Baridon et Marie Laureillard (dir.), Caricatures en Extrême-Orient : Origines, rencontres, métissages, Hémisphères Editions, 2024.

Un Japonais rira-t-il d’une caricature française ? Un Allemand percevra-t-il toutes les subtilités d’un dessin d’humour chinois ? Pour tenter de répondre à ces questions, près d’une trentaine de chercheuses et chercheurs français et étrangers se sont lancé dans une exploration de la caricature en Asie orientale – Chine, Taïwan, Corée, Japon, Vietnam… – à travers le temps et l’espace. [Lire la suite]

La violence politique

Historiography of the Nanking Massacre (1937–1938) in Japan and the People’s Republic of China

Arnaud Nanta, « Les sources primaires des officiers japonais lors du massacre de Nankin. La construction du corpus, sa typologie, les débats », in Henry Laurens & Anne Cheng (dir.), La violence politique vue par les historiens du Moyen- et de l’Extrême-Orient, Paris, Hémisphères, 2023, p. 99-135.

Dans cette étude, qui fait suite au chapitre d’ouvrage « Historiography of the Nanking Massacre (1937–1938) in Japan and the People’s Republic of China: evolution and characteristics », A. Nanta présente la construction et le contenu de l’un des corpus centraux permettant l’étude du massacre de Nankin (hiver 1937).

Au milieu de la décennie 1980, l’organisation Kaikōsha 偕行社, qui rassemble les anciens officiers de l’ex Armée impériale japonaise, décide de prendre part au débat historique qui fait rage depuis le début des années 1970 à propos du massacre de Nankin. S’en est suivi la parution de l’immense corpus des sources primaires des officiers japonais présents lors de la bataille puis du sac de Nankin, corpus publié entre 1989 et 1993. Le présent chapitre propose également une typologie des sources rassemblées et éditées à cette occasion, puis discute des usages dont elles ont été l’objet.