UMR 5062

Institut d'Asie Orientale

L'Institut d'Asie Orientale (IAO) est une unité mixte de recherche spécialisé en études aréales asiatiques. Fondée en 1993 sur le site lyonnais, son objet est l'analyse et la compréhension des sociétés extrême-orientales contemporaines. Installé depuis 2002 dans les locaux de l'ENS de Lyon (site Descartes), l'institut est placé sous l'égide du CNRS, de l'ENS de Lyon, l'Université Lumière Lyon 2 et Sciences Po Lyon. La recherche de l'unité se concentre sur les sciences humaines et sociales, notamment l'histoire moderne et contemporaine, le droit, l'économie, la science politique, la sociologie, l'anthropologie, la philosophie, les arts et littérature. Les membres du laboratoire maîtrise au moins une langue extrême-orientale (chinois, taiwanais, japonais, vietnamien, coréen, indonésien).

Monastère de Gongga Laoren, cliché Fabienne Jagou, juillet 2010

Construire une communauté religieuse à Taïwan

Le prochain séminaire de ASIES/EFEO aura lieu le lundi 31 mai 2021, de 10h30 à 12h.
Fabienne Jagou, Maître de conférences à l'EFEO, membre à l'IAO, interviendra en visioconférence sur le thème « Construire une communauté religieuse à Taïwan : l'exemple de celle de la Vénérable Gongga (1903-1997) ».

L’inscription est obligatoire : https://bit.ly/32YDr5N

Béatrice Jaluzot : Legal System in Japan

32e journée de droit international privé : new developments in Private International Law in East Asia

Date : 4 et 7 mai 2021
Institut suisse de droit comparé de Lausanne

Zoom vidéo conférence
Inscription par mail : news.isdc@unil.ch

Béatrice Jaluzot, directrice de l'IAO, interviendra pendant la Session I "Legal Systems in China and Japan" prévue pour le mardi 4 mai sur le système juridique au Japon.

Programme

La traduction de la littérature chinoise de la période républicaine (1912-1949)

Intervention de Marie Laureillard le vendredi 30 avril à 10h dans le cadre du séminaire Traboule animé par François Géal (université Lyon 2) sur la traduction en français de la littérature chinoise de l’époque républicaine (de Lu Xun aux écrivains néosensationnistes). Elle évoquera le lien de ces écrivains à l’image (caricature, image gravée…).

Lien de connexion : https://ceei.hypotheses.org/9297

Séminaire de l'IAO : David Serfass

« Le peuple introuvable japonais dans la guerre totale : réflexions à partir du débat sur la politique chinoise en 1940 »

Vendredi 9 avril 2021, de 14h à 15h30

Les séances de l’année 2020-2021 auront lieu en visioconférence. Inscription préalable à l'adresse : iao.seminaire@ens-lyon.fr

Appel à communications - Faire du terrain en sciences sociales

Appel pour un séminaire organisé par Emmanuelle Peyvel, chercheuse associée à l'IAO, avec le soutien de l'IRASEC et en partenariat avec l'université de Van Lang à Hô Chi Minh-Ville.

Ce séminaire ne vise pas à présenter les résultats d'un programme de recherche mais d'y présenter le terrain qu'on y fait d'un point de vue méthodologique. Première journée, sous la forme d'une communication, 2e journée, in situ.

Proposition à envoyer avant le 20 avril 2021.

Tous les détails dans le document (PDF) ci-joint traduit en 3 langues : vietnamien, français et anglais.
Affiche du documentaire de HAMAGUCHI Ryūsuke et SAKAI Kō

Fukushima, dix ans déjà

Il y a 10 ans, jour pour jour, survenait le « La grande catastrophe sismique de l’Est du Japon » Higashi nihon daishinsai 東日本大震災. Ce vendredi 11 mars 2011, à 14h46, un séisme frappait au large de Fukushima, de la plus grande ampleur jamais enregistrée dans le pays. Les catastrophes déclenchées en chaines furent terrifiantes, d’une ampleur encore jamais connue. La vague soulevée atteint 40,5 m et 700 km/h par endroit, avec une portée à 10km dans les terres. Le tsunami emporta près de 16 000 personnes et laissa plus de 2500 disparus, plus de 6000 furent blessées et près de 230 000 habitants durent être déplacés. [Lire la suite]
Séminaire de l'IAO : Samuel Guex

Séminaire de l'IAO : Samuel Guex

« Le traité nippo-coréen de 1965 : obstacle à la normalisation des relations nippo-coréennes ? »

Vendredi 26 mars 2021, de 14h à 15h30

Les séances de l’année 2020-2021 auront lieu en visioconférence. Inscription préalable à l'adresse : iao.seminaire@ens-lyon.fr

Activités, enseignements et ressources


Dernières publications

Voir toutes les publications
Sur-les-chemins-d-un-jus-commune-universalisable

Aperçus sur le droit chinois comme Jus commune de l’Asie orientale

Jérôme Bourgon, Frédéric Constant, Pierre-Étienne Will, « Aperçus sur le droit chinois comme Jus commune de l’Asie orientale », dans Camille Perruso, Kathia Martin-Chenut, Mireille Delmas-Marty, Sur les chemins d’un jus commune universalisable, Editions Mare & Martin, 2021. (Collection de l’Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne)

Il peut sembler incongru de publier un livre sur « Les chemins d’un Jus commune universalisable » en ces temps où les crises (sanitaire, climatique, sociale, économique), ajoutées à la permanence des guerres, au désastre humanitaire des migrations et au réveil du terrorisme, entraînent un repli souverainiste. Et pourtant, si l’on veut éviter le Grand effondrement, déjà annoncé, sans basculer vers le Grand asservissement des populations humaines, déjà commencé, il n’y a pas d’autre voie que de se mettre d’accord sur un minimum de valeurs et règles communes. [Lire la suite]

Asie_du_Sud_Est_2021

L’Asie du Sud-Est à l’épreuve de la Covid-19 : Regards interdisciplinaires

Christine CABASSET, Jérémy JAMMES et Serge MORAND, « L’Asie du Sud-Est à l’épreuve de la Covid-19 : Regards interdisciplinaires », dans Christine Cabasset et Claire Tran Thi Lien, L’Asie du Sud-Est 2021. Bilan, enjeux et perspectives, Bangkok-Paris, IRASEC-Les Indes savantes, 2021, p. 107-134.

Fin 2019, un nouveau coronavirus issu d’un réservoir animal, probablement une chauve-souris, émerge dans la ville de Wuhan en Chine. Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la Santé déclare la maladie Covid-19, causée par le virus SRAS-CoV-2, comme une pandémie. En Asie du Sud-Est, la faible létalité recensée surprend et interroge, alors que la proximité géographique avec la Chine, l’intensité des liens et des moyens de transport et la porosité des frontières terrestres entre les deux espaces, laissaient craindre un désastre. De toute évidence, une approche interdisciplinaire s’impose pour appréhender cette pandémie qui laisse entrevoir des consonances particulières en Asie du Sud-Est. [Lire la suite]

FengZika_Ed2021

Peintures et caricatures de Feng Zikai – Œuvres choisies

Zikai Feng ; traduit et préfacé par Marie Laureillard, Peintures et caricatures de Feng Zikai – Œuvres choisies, Ed. You Feng, 2021. 356 p.

Feng Zikai (1898-1975) est un peintre chinois considéré comme l’inventeur du « manhua », néologisme chinois emprunté au mot japonais « manga », désignant une sorte de dessin de presse proche à certains égards de la caricature et de la bande dessinée. [Lire la suite]

mappemonde

Vietnam, un Tết sous surveillance

Emmanuelle Peyvel, « Vietnam, un Tết sous surveillance », Mappemonde [En ligne], 130 | 2021, mis en ligne le 15 mars 2021.

Comme l’année dernière, le Nouvel An lunaire aura été fêté sous surveillance au Vietnam. Le pays a fait face à une troisième vague COVID depuis le début de la pandémie. Partie fin janvier 2021 du nord du pays (la province de Hải Dương en était encore l’épicentre début mars, elle ne pouvait pas plus mal tomber. Avec le Tết (Nouvel An lunaire) le 13 février, marquant l’entrée dans l’année du Buffle, beaucoup projetaient de rentrer au pays natal. Or, ces mobilités ont fait courir un risque accru de circulation du virus. En outre, ces nouveaux cas sont apparus en plein 13e congrès du parti communiste, grand moment scandant la vie politique du pays, et qui sortait pourtant renforcé de la gestion de la crise sanitaire [Lire la suite]

Fukushima

Filmer ce qu’on ne peut pas filmer. Entretien avec Suwa Nobuhiro

Élise Domenach, Filmer ce qu’on ne peut pas filmer. Entretien avec Suwa Nobuhiro, dans Michaël Ferrier (dir.), Dans l’œil du désastre, créer avec Fukushima, Editions Thierry Marchaisse, 2021

Les entretiens et l’iconographie réunis ici forment un corpus exceptionnel. Pour la première fois des artistes japonais de la « génération Fukushima » dialoguent avec des artistes français. Ils disent ce qu’a changé pour eux la catastrophe du 11 mars 2011, aussi bien dans leur pratique artistique que, de manière plus large, dans leur façon d’être au monde ou de le concevoir.

Casablanca_Hanoi

Casablanca-Hanoï : une porte dérobée sur des histoires postcoloniales

Nelcya Delanoë & Caroline Grillot, Préface de François Guillemot, Casablanca-Hanoï : une porte dérobée sur des histoires postcoloniales, Éditions L’Harmattan, 2021. 162 p.

Cet ouvrage ouvre une porte dérobée sur l’histoire coloniale et postcoloniale de la France, du Viêt Nam et du Maroc à travers celle de quelques-uns de leurs héritiers – des soldats marocains déserteurs de l’armée française en Indochine et ralliés au Viêt Minh. Leur retour au Maroc en 1972 avec familles vietnamiennes ne signe pas la fin de cette saga. Quelques épouses et enfants n’ont pu en effet partir avec eux. A travers une enquête de douze ans, les deux autrices démontrent comment histoire, anthropologie, relations internationales et enjeux tant mémoriels que diplomatiques ont pu se rencontrer et s’élaborer à partir du destin de la dénommée Dung, une « poussière de poussières d’empire ».

Prochains évènements

Retour à l'agenda