Publications

Ouvrages et direction d’ouvrages, articles scientifiques ou à destination du grand public, notes de recherche, retrouver les dernières publications  de nos chercheurs. L’ensemble des publications des chercheurs est répertorié dans notre collection HAL-SHS.

Filtrer par
1 2 3 4 7
Emmanuelle Peyvel

Vietnam, un Tết sous surveillance

Emmanuelle Peyvel, « Vietnam, un Tết sous surveillance », Mappemonde [En ligne], 130 | 2021, mis en ligne le 15 mars 2021.

Comme l’année dernière, le Nouvel An lunaire aura été fêté sous surveillance au Vietnam. Le pays a fait face à une troisième vague COVID depuis le début de la pandémie. Partie fin janvier 2021 du nord du pays (la province de Hải Dương en était encore l’épicentre début mars, elle ne pouvait pas plus mal tomber. Avec le Tết (Nouvel An lunaire) le 13 février, marquant l’entrée dans l’année du Buffle, beaucoup projetaient de rentrer au pays natal. Or, ces mobilités ont fait courir un risque accru de circulation du virus. En outre, ces nouveaux cas sont apparus en plein 13e congrès du parti communiste, grand moment scandant la vie politique du pays, et qui sortait pourtant renforcé de la gestion de la crise sanitaire [Lire la suite]

En savoir plus
ans l'œil du désastre, créer avec Fukushima
Élise Domenach

Filmer ce qu’on ne peut pas filmer. Entretien avec Suwa Nobuhiro

Élise Domenach, Filmer ce qu’on ne peut pas filmer. Entretien avec Suwa Nobuhiro, dans Michaël Ferrier (dir.), Dans l'œil du désastre, créer avec Fukushima, Editions Thierry Marchaisse, 2021

Les entretiens et l’iconographie réunis ici forment un corpus exceptionnel. Pour la première fois des artistes japonais de la « génération Fukushima » dialoguent avec des artistes français. Ils disent ce qu’a changé pour eux la catastrophe du 11 mars 2011, aussi bien dans leur pratique artistique que, de manière plus large, dans leur façon d’être au monde ou de le concevoir.

En savoir plus
Casablanca-Hanoï : une porte dérobée sur des histoires postcoloniales
Nelcya Delanoë & Caroline Grillot, Préface de François Guillemot

Casablanca-Hanoï : une porte dérobée sur des histoires postcoloniales

Nelcya Delanoë & Caroline Grillot, Préface de François Guillemot, Casablanca-Hanoï : une porte dérobée sur des histoires postcoloniales, Éditions L'Harmattan, 2021. 162 p.

Cet ouvrage ouvre une porte dérobée sur l'histoire coloniale et postcoloniale de la France, du Viêt Nam et du Maroc à travers celle de quelques-uns de leurs héritiers - des soldats marocains déserteurs de l'armée française en Indochine et ralliés au Viêt Minh. Leur retour au Maroc en 1972 avec familles vietnamiennes ne signe pas la fin de cette saga. Quelques épouses et enfants n'ont pu en effet partir avec eux. A travers une enquête de douze ans, les deux autrices démontrent comment histoire, anthropologie, relations internationales et enjeux tant mémoriels que diplomatiques ont pu se rencontrer et s'élaborer à partir du destin de la dénommée Dung, une "poussière de poussières d'empire".

En savoir plus
Le veilleur de nuit
Yu Kwang-chung, traduit du chinois (Taïwan) et présenté par Marie Laureillard

Le veilleur de nuit

Kwang-chung Yu, Laureillard Marie (Trad.), Le veilleur de nuit, éditions Circé, 2021.

Le poème le plus célèbre de Yu Kwangchung, intitulé « Nostalgie » (1974), résonne encore aujourd'hui dans tout le monde sinophone comme symbole d'un exil douloureusement vécu. Yu Kwangchung incarne à sa manière la figure du migrant, qui, tout en ne cessant de se référer à la Chine continentale, élabore une écriture de l'exil où certaines images récurrentes - celle de la mère traduisent la force du lien affectif qui l'unit à une terre quittée peu après l'âge de vingt ans. Le motif de la carte géographique traduit son perpétuel sentiment de migration. Les visions marines, l'invocation de Mazu, la déesse des pêcheurs, rappellent la situation insulaire de Taiwan. Paysages de Taiwan ou de Chine, nostalgie, amour, vie et mort, évocations d'oeuvres d'art constituent ses thématiques privilégiées.

International Quarterly for Asian Studies
Eugénie Mérieau

Area Studies and the Decolonisation of Comparative Law: Insights from Alternative Southeast Asian Constitutional Modernities

Eugénie Mérieau, Area Studies and the Decolonisation of Comparative Law: Insights from Alternative Southeast Asian Constitutional Modernities, in International Quarterly for Asian Studies, 2020/Vol 51 No 3-4.

Like “philosophy”, constitutional law is a disguised form of area studies that should more adequately be called “Western” or “Euroamerican” constitutional law. In this field, as in many others, the international division of academic labour reveals hierarchical power-knowledge relations: the theoretical West produces knowledge about the empirical Rest, understood as a “reservoir of raw data”. [Lire la suite]

En savoir plus
Jean-Pierre Abel-Rémusat et ses successeurs. Deux cents ans de sinologie française en France et en Chine
Jérôme Bourgon

‘Le sol est à tout le monde.’ Henri Maspero (1882-1945) et les formes de propriété foncière dans l’histoire chinoise

Jérôme Bourgon (2020), ‘Le sol est à tout le monde.’ Henri Maspero (1882-1945) et les formes de propriété foncière dans l’histoire chinoise, dans P.-É. Will, M. ZINK (dir.), Jean-Pierre Abel-Rémusat et ses successeurs. Deux cents ans de sinologie française en France et en Chine, Peeters publishers.

Textes issus du colloque organisé par l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, l'Institut des Hautes Études Chinoises du Collège de France et le Centre de Recherches sur les Sinologues étrangères de l'Université des Langues étrangères de Pékin, pour le bicentenaire de la chaire d'études chinoises au Collège de France, du 11 au 13 juin 2014.

En savoir plus
Encyclopedia of the Philosophy of Law and Social Philosophy
Jérôme Bourgon

Chinese Legal Thought: Overview

Jérôme Bourgon (2020), Chinese Legal Thought: Overview. In: Sellers M., Kirste S. (eds) Encyclopedia of the Philosophy of Law and Social Philosophy. Springer, Dordrecht.

For most of the last century, Chinese Legal thought was not a topic of interest. If Chinese thought there was, it was “Confucian,” and therefore opposed to any kind of legal normativity. “Ni Dieu, Ni Loi” (No God, No Law) was the double negation concluding Marcel Granet’s La pensée chinoise, likely the most elaborate and influential work on Chinese thought for the Francophone readership (Granet 1934). In a civilization entirely deprived of transcendence, that is submission to a superior and abstract norm, Granet contended, social life was a matter of congruence and of suitability to rules of propriety immanent in a static social order. When Escarra, an admirer of Granet and first rank Civil Law expert, attempted the first general description of Chinese Law, he considered it to be “not different from morals, and merely consisting in the enforcement of this morals” – in other words, deprived of any specifically legal (or juridical) quality (Escarra 1936). Meanwhile, the general...

En savoir plus
Firms, Institutions, and the State in East Asia
Yveline Lecler

The Promotion of Micro-Mobility in Japan: The Challenge of Ultra-Compact Electric Vehicles

Yveline Lecler (2020), The Promotion of Micro-Mobility in Japan: The Challenge of Ultra-Compact Electric Vehicles, in Cornelia Storz, Markus Taube (eds.), Firms, Institutions, and the State in East Asia, A Festschrift in Honour of Werner Pascha, Metropolis-Verlag, Marburg, Economic studies on Asia 16, p. 159-175.

There is no clear definition of micro-mobility, which for some is synonymous with personal mobility, while for others appears as a sub-category. In other words, for some it includes different types of vehicles, such as e-scooters and any electric cycles, along with new personal transport assistance robots, and even golf carts and electric wheelchairs. Although most European cities are flooded with all e-scooters, this is not the case in Japan, where they are not allowed yet apart from in very few incipient experiments. This study is therefore limited to micro-mobility understood as mobility using 3-4 wheeled 1-2 seater Ultra Compact Electric Vehicles (UC-EVs). [Lire la suite]

En savoir plus
revue Témoigner. Entre histoire et mémoire
Arnaud Nanta

Les courants révisionnistes et leurs soutiens au Japon depuis 1945

Arnaud Nanta (2020), « Les courants révisionnistes et leurs soutiens au Japon depuis 1945 » dans la revue Témoigner entre histoire et mémoire, Fondation Auschwitz, no 131, octobre 2020, p. 83-95.

Pour beaucoup de gens, le 8 mai 1945 et la capitulation de l’Allemagne nazie est le chapitre final de la Seconde Guerre mondiale. Or, on oublie souvent que les mois entre mai et septembre 1945 furent décisifs pour le futur du monde, car dans le Pacifique les États-Unis et l’Empire du Japon continuèrent un combat acharné jusqu’à la capitulation sans conditions de ce dernier le 2 septembre 1945, date réelle de la fin de la Seconde Guerre mondiale.

En savoir plus
Textimage
Marie Laureillard

Illustrer Shanghai en 1930 : caricatures et modernité kaléidoscopique dans la revue Shanghai Sketch

« Illustrer Shanghai en 1930 : caricatures et modernité kaléidoscopique dans la revue Shanghai manhua », Textimage, numéro coordonné par Hélène Campaignolle-Catel, Marianne Simon-Oikawa et Ségolène Le Men, Illustrer ?, n°12, 2020

C’est en 1928 qu’est fondée la revue Shanghai Sketch (en chinois Shanghai manhua 上海漫畫), qui, selon l’avant-propos de la rédaction, vise à « exprimer les sentiments éprouvés face à la grandeur et la richesse des mille trésors de la vie shanghaienne ». 110 numéros paraîtront du 21 avril 1928 au 30 juin 1930. Cette durée de publication relativement brève correspond aux premières années de la période dite « décennie de Nankin » (1927-1937), qui a débuté par l’expulsion des seigneurs de la guerre de Pékin et le déplacement de la capitale de Pékin à Nankin, et se caractérise par une grande instabilité politique et sociale, une crise économique globale et des menaces d’invasion japonaise.[Lire la suite]

En savoir plus
1 2 3 4 7