Conférences du Professeur A. Omura

12 septembre 2023 par Admin IAO
Pr. Atsushi OMURA , invité de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon,  donnera deux conférences à l’IAO le 15 et 20 septembre prochains, Salle de séminaire, D4.070.

Pr. Atsushi Omura est juriste, professeur émérite de l’Université de Tokyo, Pr. à l’Université de Gakushuin, président de la commission de réforme du droit de la famille auprès du ministère de la Justice japonais.

Conférence 1 : vendredi 15 sept., 14h - Promulgation et abolition de la loi japonaise de 1897 sur la promotion des exportations directes de soie grège

Conférence-débat 2 : mercredi 20 sept., 9h30 - L'état actuel des réformes du droit de la famille au Japon : questions liées à l'autorité parentale après le divorce

Modalités de participation : 

En présence : sur inscription préalable par mail à beatrice.jaluzot@ens-lyon.fr

En visio : demande à envoyer à beatrice.jaluzot@ens-lyon.fr et en copie yu.zhang@ens-lyon.fr, en précisant bien la conférence concernée.
L'état actuel des réformes du droit de la famille au Japon : questions liées à l'autorité parentale après le divorce
Conférence 1 : vendredi 15 sept., 14h
 
Promulgation et abolition de la loi  japonaise de 1897 sur la promotion des exportations directes de soie grège
 
La loi de promotion des exportations de soie de 1897 fut éphémère : à peine un an après sa promulgation, elle fut abrogée. Nous exposerons son avènement, son importance économique pour les relations entre le Japon et Lyon et les circonstances politiques qui ont conduit à sa réalisation puis à sa disparition, dans le contexte de la renégociation des traités inégaux. 
 
Cette intervention sera précédée d’une présentation de Béatrice Jaluzot, Les relations entre Lyon et l’Extrême-Orient autour de la soie à la fin du XIXe siècle
 
 
Conférence-débat 2 : mercredi 20 sept., 9h30
 
L’état actuel des réformes du droit de la famille au Japon : questions liées à l’autorité parentale après le divorce
 
Après près de trente ans de stagnation, le droit japonais de la famille fait l’objet d’intenses réformes. Au cours de ces dix dernières années, ont été réformés : le droit des successions, notamment le statut du conjoint survivant, l’adoption spéciale (plénière) en vue d’améliorer la protection contre les violences intra-familiales, le pouvoir de punir qui a disparu, la présomption de paternité. Après être brièvement revenus sur ces points, notre propos se concentrera sur les réformes en cours qui concernent les conséquences du divorce sur les relations familiales. 
 
Discutantes : Isabelle Konuma, Inalco ; Christine Bidaud, Université Jean Moulin Lyon 3

A lire aussi