La preuve par l’image. Le Vietnam s’invite dans le concours photo

18 septembre 2019 par Admin IAO
Chaque année, le CNRS organise « La preuve par l’image », un concours de photographies prises sur le terrain ou en laboratoire. Pour l’édition 2019, Estelle Senna a soumis, pour le compte de l’IAO, un cliché pris à Hué au Vietnam, montrant un détail de la citadelle impériale. Sous ses murs, plusieurs pages importantes de l’histoire contemporaine du pays ont été écrites.

La porte Sud de la citadelle impériale en 1968

La photographie proposée au concours a été prise à Hué, dans le centre du Vietnam ; c’est une ville majeure, non pas pour son importance démographique ou économique mais pour son rôle de capitale impériale de 1804 jusqu’en 1945. L’imposante citadelle impériale est son monument le plus emblématique. C’est une forteresse, vieille de deux siècles, qui s’inspire tout autant des principes défensifs de Vauban que de l’architecture symbolique de la cité interdite de Pékin.

Mais si l’architecture visible est bien d’époque impériale, tout comme la ville, la citadelle est aussi un symbole de la guerre du Vietnam (1955-1975). Épicentre de l’offensive du Têt (31 janvier -3 mars 1968), la bataille de Hué est qualifiée de « Turning Point », puisqu’à partir de ce moment, l’état-major américain n’est plus certain de pouvoir gagner la guerre.

Le cliché présenté au concours est un détail de la porte sud de la citadelle. La fenêtre, restaurée en marbre fin, dessine dans la lumière un motif d’inspiration chinoise. Mais autour, les impacts de balle toujours visibles sur les pierres témoignent de la violence des combats en 1968. Les soldats venus reprendre ce bastion ont été sous le feu des snippers qui se tenaient à cet endroit.

La porte Sud de la citadelle impériale en 2018

Date anniversaire, 2018 a été une année d’observation exceptionnelle des phénomènes touristiques au Vietnam. Dans tout le sud du pays, des expositions et des manifestations culturelles commémoraient le  50ème anniversaire de l’offensive du Têt (1968) qui a été un tournant de la guerre du Vietnam. Même si elle s’est soldée par une défaite militaire pour le Nord Vietnam, ce fut néanmoins une victoire idéologique totale. Les sites liés à la guerre, d’un point de vue général, ont connu une fréquentation accrue, avec également, le retour de vétérans Américains et Vietnamiens sur les lieux majeurs d’engagement.

La citadelle, en cours de restauration, est aujourd’hui classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est ainsi un lieu hautement touristique où l’on peut observer, partout où se pose le regard, la relation entre histoire et mémoire(s).

Lien Article CNRS
https://lejournal.cnrs.fr/diaporamas/la-science-dans-lobjectif

A lire aussi