Tomii, Motono, et Ume – Trois Étudiants Japonais à la Faculté de Droit de Lyon à la fin du 19ème siècle

16 mai 2023 par Admin IAO
Séminaire de Akihiko TSUJIMURA

Date : Vendredi 26 mai à 14h
Lieu : Salle de séminaire de l'IAO  (D4.070)

En présentiel et en ligne.
Tomii, Motono, et Ume – Trois Étudiants Japonais à la Faculté de Droit de Lyon à la fin du 19ème siècle

Akihiko TSUJIMURA, chercheur invité à l’IAO et professeur associé à l’Université de Kobe Gakuin, est spécialiste de l’histoire du droit japonais, notamment la réception du droit européen au 19ème siècle.

Résumé : Après la Restauration de Meiji, le gouvernement japonais a tenté d’introduire le droit occidental, notamment français, afin de corriger les traités inégaux signés à la fin de l’ère d’Edo. Le ministère de la justice a invité des juristes français au Japon pour enseigner le droit français aux étudiants japonais et rédiger plusieurs codes. En outre, plus de dix jeunes japonais ont alors voyagé en France pour étudier de manière approfondie le droit et obtenir un diplôme. Parmi eux, trois étudiants – Tomii Masaakira, Motono Ichirō et Ume Kenjirō – sont successivement venus à Lyon dans les années 1870 et 80. Tomii et Ume ont obtenu un doctorat et après leur retour au Japon ils sont devenus professeurs à l’Université Imperiale de Tokyo avant d’avoir rédigé le Code Civil Japonais. Bien que Motono n’ait pas obtenu de doctorat, son nom s’est inscrit dans l’histoire du Japon en tant que célèbre diplomate. Dans ce séminaire, nous présenterons les circonstances historiques de leurs séjours à Lyon, les matières étudiées et la signification de leur séjour dans l’histoire du droit japonais.

A lire aussi