Séminaire de l’IAO : Laurent Chircop-Reyes

24 octobre 2022 par Admin IAO
«Les mobilités caravanières marchandes et migratoires vues par le brigandage en Chine du Nord (XVIIIe-XXe siècles) : archives impériales, récits et oralité en question(s)»

Vendredi 18 novembre 2022, de 14h-15h30

Inscription en ligne | Programme des séminaires de l'IAO
Laurent Chircop-Reyes, Chercheur en anthropologie historique sur la Chine moderne et contemporaine (CEFC, CECMC et IrAsia) Résumé : Les circulations caravanières en Chine du Nord, bien connues en histoire économique et sociale, sont relativement peu étudiées sous l’angle du brigandage. Les sources contenant des indices sur ces mobilités ne manquent pourtant pas : nombreuses sont les archives impériales Qing (1644-1912) concernant les attaques de brigands sur des groupes en déplacement, et plusieurs récits renseignent sur des pratiques locales pour se prémunir des pillages. Marchands et migrants devaient traverser des espaces soumis à des logiques de territorialité complexes, échappant en partie au contrôle de l’État. Cette présentation s’interrogera quant aux possibilités, à travers ce corpus varié, d’approfondir notre compréhension de l’organisation sociale, professionnelle et lignagère des catégories caravanières face aux défis de la mobilité entre le XVIIIe et le début du XXe siècle.

Laurent Chircop-Reyes, Chercheur en anthropologie historique sur la Chine moderne et contemporaine (CEFC)

Résumé : Les circulations caravanières en Chine du Nord, bien connues en histoire économique et sociale, sont relativement peu étudiées sous l’angle du brigandage. Les sources contenant des indices sur ces mobilités ne manquent pourtant pas : nombreuses sont les archives impériales Qing (1644-1912) concernant les attaques de brigands sur des groupes en déplacement, et plusieurs récits renseignent sur des pratiques locales pour se prémunir des pillages. Marchands et migrants devaient traverser des espaces soumis à des logiques de territorialité complexes, échappant en partie au contrôle de l’État. Cette présentation s’interrogera quant aux possibilités, à travers ce corpus varié, d’approfondir notre compréhension de l’organisation sociale, professionnelle et lignagère des catégories caravanières face aux défis de la mobilité entre le XVIIIe et le début du XXe siècle.

A lire aussi