Séminaire « Arts (Cinéma), Anthropocène, Asie »

À l’origine de mon travail, il y a la découverte d’un projet réel : la future construction d’une ville japonaise dans le sud de l’Inde. Parallèlement, il y a celle d’une hypothèse : cette ville pourrait constituer un refuge pour l’élite japonaise en cas de nouvelle catastrophe nucléaire. Il y a ensuite une double interrogation : quel état du monde permet la projection d’un tel « refuge » ? Et quels types de devenirs propose-t-il d’anticiper en retour? Entre Nouveau Monde et Arche de Noé, la ville, providentiellement baptisée Omega (la dernière), convoque les images des grands récits de fondation et de déclin de nos civilisations urbaines, tout en bouleversant certains de leurs paradigmes essentiels. A travers une proposition protéiforme (textes, films et installations), entre Inde et Japon, fabulations et nostalgies, mon travail tente de donner corps à la ville d’Omega et interroge dans le même temps la capacité du cinéma à penser et à mettre en récit la perte du monde.

Cinéaste et chercheure, Mélanie Pavy réalise en 2014 son premier long-métrage, Cendres (en co-réalisation avec Idrissa Guiro), sorti en salle en 2015, pour lequel elle sera pensionnaire de la Villa Kujoyama à Kyoto durant 7 mois. Elle développe actuellement une thèse pratique en cinéma, au sein de la FEMIS et de l’École Normale Supérieure de Paris, dans le cadre du doctorat SACRe (Sciences, Arts, Création, Recherche) de l’université Paris Sciences et Lettres. Les premières réalisations de ce projet (vidéos et installations) ont été montrées dans le cadre d’expositions collectives au BAL, à la Galerie des filles du Calvaire, au Centre d’Art Contemporain de Montreuil, à la Biennale de Mechelen en Belgique et nominées pour le Prix du BAL 2017 et pour le Prix COAL 2019. Depuis trois ans, elle collabore également au collectif Call It Anything (F93) qui associe scientifiques et artistes autour de la vie après la triple catastrophe de 2011 au Japon. A travers des textes, films et installations, Mélanie Pavy interroge notre capacité à penser et à mettre en récit la perte du monde.

Consulter le programme détaillé du séminaire

WORCK Meeting

In Lyon, all working groups “Worlds of Related Coercions in Work” (WORCK) meet for the first time for conceptual and methodological exchange. The working group leaders will present first ideas to the whole network and the working group members will start their collaborative work on joint publications and activities. The three-day meeting closes with a discussion on the future digital research infrastructure, on cross-cutting research themes and questions for future WORCK conferences, training schools and public outreach activities, and on the science and communication strategy of the COST Action.

The COST Action “Worlds of Related Coercions in Work” (WORCK) calls for a radical change of perspective in labour history. It links the stories of work and production with those of violence, expropriation and marginalisation.

By studying the persistence and transformations of coercion and bondage across gender orders, geographic regions and historical eras, WORCK shifts the focus of labour history: Neither the male-breadwinner model nor the free wage labourer or the capitalist mode of production can form the blueprint for this new history of WORCK. Instead, a deeper understanding of the mechanisms of coercion in all work relations throughout history is the pivot of this endeavour.

By detecting the “logic of deployment” (Banaji 2010) in a long-term and global perspective, WORCK seeks to move beyond the analytical framework of the modern West. Radical historicisation shall help to reconceptualise labour history as a specific approach to social history and to link the study of the past with current debates on social inequalities and the flexibilisation and precarisation of work worldwide.

More information : https://www.worck.eu/

Colloque International : La pensée du cinéma, en hommage à Stanley cavell (1926-2018)

Le philosophe américain Stanley Cavell, décédé en juin 2018, est l’un des plus grands penseurs contemporains du cinéma. En deux ouvrages, La projection du monde et A la recherche du bonheur, il a révolutionné l’approche philosophique du cinéma. Cette philosophie des salles obscures concerne aussi bien la dimension pédagogique et éthique des films populaires que leur réalisme. Dans Le cinéma nous rend-il meilleurs ? Cavell en précisait l’enjeu : redéfinir le réalisme par le cinéma ; par notre expérience du cinéma – par son caractère démocratique, sollicitant les compétences morales de tous ; par son intégration dans les vies ordinaires ; par l’éducation morale perfectionniste qu’il offre ; par sa représentation de l’importance, de ce qui compte.

Cet hommage exceptionnel réunit des spécialistes de philosophie et de cinéma de l’université Panthéon Sorbonne et du monde entier autour de l’œuvre cinématographique de Stanley Cavell et des films qui comptent pour lui.

Le colloque est organisé en partenariat avec le cinéma Le Champo, autour d’une Semaine Stanley Cavell avec la projection des classiques décrits dans ses œuvres et de films contemporains : Le Rayon vert (Eric Rohmer, 1986), Groundhog Day (Un jour sans fin (Harold Ramis, 1993) Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle) (Arnaud Desplechin, 1996).

A cette occasion, les éditions Vrin proposent une nouvelle édition de La projection du monde, et Flammarion une republication de Philosophie des salles obscures.

Colloque organisé par Sandra Laugier (Institut des Sciences Juridique et Philosophique de la Sorbonne – université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et Elise Domenach (ENS Lyon), en partenariat avec le cinéma Le Champo et avec

Consulter le programme

Plus d’informations : https://www.pantheonsorbonne.fr/evenement/la-pensee-du-cinema

 

International conference : Capture, Bondage, and Forced Relocation in Asia

Inspired by early data that suggests the slave trade in Asia may have been comparable in size to that of the Atlantic world, this conference aims at moving beyond the Atlantic as a model of inquiry, and its attendant Eurocentric biases. We aim to investigate slavery and slave trading in Asia in all its historical depth and social, economic, political, and cultural complexity.

Bringing together specialists of colonial slave trading and of local bondage structures, this conference intends to provide a more complete picture of the historical dynamics of forced human transfers and trafficking in early modern Asia.

Contact : claude.chevaleyre@ens-lyon.fr
More informations : https://bondageasia.sciencesconf.org/